votre département est-il plus ou moins cher que les autres ?

Faut-il payer plus ou moins cher qu’ailleurs quand on fait ses courses, tous rayons confondus, près de chez soi ? À l’occasion de Lancement français de Bleu Basket
en partenariat avec Infos France
et NielsenIQ,
Ce lundi 5 décembre, nous publions carte interactive de l’indice des prix par département. Sans surprise, Paris est le département le plus cher de France. Le prix est aussi très élevé petite capitale de la couronne. assaisonnement Paris-Lyon-Marseille aussi plus cher que la moyenne, car il est Alpes-Maritimes et Var, autour de Nice et de Toulon. La Vendée est le département français où les courses sont les moins chères.

Logo bleu français

Attention

A Paris, les prix sont 19% plus élevés qu’ailleurs en France

Sans surprise, Paris est donc le département le plus cher de France, et le prix est 19% plus élevé qu’ailleurs : si vous payez 100 euros pour faire vos courses en moyenne en France, si vous êtes à Paris, vous devez débourser 119 euros pour le même panier. Le prix est bon aussi très élevé en petite couronne : 12 % plus cher dans les Hauts-de-Seine, 9,3 % dans le Val-de-Marne et 7,2 % en Seine-Saint-Denis. Dans les Yvelines, ils sont 4,8 % plus chers que la moyenne.

Le département le plus cher de l’axe Paris-Lyon-Marseille

Le prix est également plus élevé que la moyenne plusieurs départements situés sur l’axe Paris-Lyon-Marseille : dans le Rhône (+6,5%), dans les Alpes-Maritimes (+7,4%), dans le Var (+5,8%) et dans les Bouches-du-Rhône (+7,6%). “Il y a eu un phénomène de grande agglomération”, a expliqué au Français Bleu Emmanuel Cannes, expert inflation et prix chez NielsenIQ. “Pour s’implanter dans ces grandes villes, les magasins ont des coûts de location et d’infrastructure, plus élevés qu’en banlieue ou dans d’autres départements. Donc finalement, le prix proposé tient compte de tous ces coûts liés à ces coûts de structure”, il a souligné.

Les experts l’expliquent aussi maillage de magasin différent dans les grandes villes, avec des marques plus spécialisées, ce qui fait donc grimper les prix.

Les transports renchérissent le département alpin

En Isère, autour de Grenoble, le prix est 4% plus élevé que la moyenne. En Haute-Savoie, l’écart s’élève à 4,9 %. Pour Emmanuel Cannes, à département de cette montagne, le prix augmente avec l’altitude : “La logistique des transports y est en effet plus lourde”, il expliqua. “Forcément, si vous devez passer un pass pour livrer au magasin, le prix de l’essence augmente, et cela peut affecter la livraison. On retrouve donc dans le prix payé par le consommateur.

La région ouest est moins chère

cette dans l’ouest que vous payez vos courses le moins cher. La La Vendée est le département le plus compétitif de France, avec un prix 4,8 % moins cher que la moyenne. Même en Loire-Atlantique, malgré la métropole nantaise, le shopping est bon marché (-3,6%). Seule la Gironde est très légèrement supérieure à la moyenne. Pour Emmanuel Cannes, le prix bas s’expliquait par chaîne de supermarchés dans ce domaine. “Il y a un pool historique de magasins indépendants en Occident, qui ont une politique assez agressive”, il expliqua. La marque Leclerc, née en Bretagne, et Super U, qui a ses racines en Loire-Atlantique, sont en effet très présentes dans la région ouest. Même si le prix augmente à cause de l’inflation, qui touche tous les départements, cette zone reste très rémunératrice pour le shopping.

Source

Lire Aussi :  12 départements en vigilance orange à la neige et au verglas

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button