un nouveau couac monumental fait scandale

Et après cette annonce ?

Après seulement deux jours de compétition, la Coupe du monde au Qatar fait toujours l’objet de vives critiques. Après l’interdiction de vente d’alcool, la polémique liée aux brassards, la question des droits de l’homme ou encore la climatisation fonctionnant à plein régime, la vente de billets est désormais au cœur des discussions. Depuis le début du tournoi, il y a eu plusieurs ratés. Cela a commencé dimanche lors du match d’ouverture entre le Qatar et l’Equateur. Soleil expliquant que l’annonceur du stade a annoncé qu’il y avait 67 000 spectateurs dans les gradins.

Incroyable car le stade Al Bayt a une capacité maximale de 60 000 personnes. Hier, même chose au stade Al Thumama. Théâtre du match entre le Sénégal et les Pays-Bas (0-2), l’enceinte a une capacité de 40 000 places. Mais encore une fois, le speaker a annoncé que 41 721 spectateurs étaient là pour assister à la victoire néerlandaise. Cela a provoqué une certaine dérision sur les réseaux sociaux, avec un fan néerlandais écrivant : “Les nouvelles règles stipulent que la présence officielle doit être suivie par des personnes qui veulent être là”. Rien de bien méchant en arrière-plan.

Lire Aussi :  La FFBB bat son record de licenciés

Les spectateurs sont entrés gratuitement dans le stade

En revanche, le Qatar a encore une fois été évoqué en termes d’organisation. “Portes ouvertes au Sénégal – Pays-Bas : vous pouvez vous y rendre sans billet !”a écrit marque ce mardi. Le journal espagnol rapporte que le match a commencé avec de nombreuses places vides dans les tribunes et que le paddock s’est peu à peu rempli en raison d’un problème informatique à l’entrée. Ainsi, il était possible d’entrer dans le stade sans billet en raison de la défaillance du système de billetterie et du tourniquet. Les gens n’avaient qu’à montrer Hayya (permis d’entrée au Qatar et c’est ce que nous avons si nous avons au moins acheté un billet pour le match de la Coupe du monde).

Lire Aussi :  Saint-Nazaire : de Gosselin à Spencer, les visages d'un promu surprenant en Ligue A

Et certains en ont apparemment profité pour entrer dans les stades. Un gros couac qui n’est pas le seul. En fait, ce fut également le cas lors du match entre l’Angleterre et l’Iran, qui s’est déroulé au Khalifa International Stadium. Un problème informatique, notamment lié à l’application de billetterie de la FIFA, a entraîné l’ouverture de toutes les portes du stade. Les organisateurs ont tenté de survivre en essayant de voir qui avait un billet ou non. Mais c’était apparemment trop compliqué, et beaucoup sont arrivés au stade sans le précieux sésame. Soleil rapporte également que certains supporters anglais ayant acheté des billets ont raté le match face à l’Iran (6-2) à cause d’une faute technique. Le Qatar et la FIFA doivent résoudre ces problèmes rapidement.

Lire Aussi :  ITW/Le Mag - Mathieu Burgaudeau : «Être performant sur le Tour de France»

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button