Six engagés, cinq qualifiés : La France respire au classement UEFA

Les Français savent déjà mieux. Mais la France a connu pire. Six matches, trois victoires, deux nuls et une défaite entre la Ligue des champions, la Ligue Europa et la Conférence de la Ligue Europa. Mais surtout l’unique élimination, c’est l’OM contre Tottenham, et cinq éliminatoires pour la suite de la Coupe d’Europe. Le PSG pour 8 de C1, bien sûr. Monaco, Nantes, Rennes pour les barrages de C3, puis enfin Nice pour la phase finale de C4. Le butin est presque plein, même si la tâche ne sera pas facile pour les amis monégasques, nantais et rennais face aux adversaires de la Ligue des champions. Mais comment? L’importance se confirme et sera bonne pour le classement du coefficient UEFA, où la France (cinquième) compte 59 497 points.

Le Portugal commence aussi à reculer un peu. Au dernier classement UEFA mis à jour ce jeudi, il pointe à la 7e place avec 53 716 points. C’est presque illogique, d’ailleurs, quand on voit Benfica capable de finir devant Paris dans son groupe, et Porto premier dans sa poule avec Bruges, l’Atlético Madrid et Leverkusen. De son côté, Braga, 3e de sa poule de C3, rejoint les barrages de la Conference League. Et le Sporting CP, battu deux fois par l’OM, ​​est en Ligue Europa.

Lire Aussi :  Chat dépecé sur Snapchat : le prévenu de 20 ans condamné à 10 mois de prison

Ligue 1

C’est aussi l’échec de Longoria

il y a 2 heures

Toujours (très) menaçants, les Pays-Bas, 6e avec 56 500 points, doivent se contenter d’un barrage de C3 avec l’Ajax (renversé) et le PSV Eindhoven, deuxième du groupe de la Ligue Europa. Étonnamment, le Feyenoord Rotterdam a battu la Lazio (1-0) et remporté sa qualification en huitièmes de finale dans un groupe complètement fou. Au final, l’AZ Alkmaar marque 15 points en C4 et termine en tête de son groupe.

Un bonus de 2000 points

Passons maintenant à la comptabilité pure et dure. Avec cinq qualifiés issus des six clubs engagés, la France touchera un bonus de 2.000 points au total dans cette phase de groupes, contre 1.600 points pour les Pays-Bas et 1.333 points pour le Portugal. En détail et en fonction du degré de compétition et de qualification, comme le stipule l’UEFA dans son règlement sur les bonus :

France

  • PSG : +4 points
  • mois : 0
  • Monaco : +2 points
  • Nantes : +2 points
  • Renne : +2 pts
  • Bon : +2 points
Lire Aussi :  Allocation chômage en Espagne et en France : le comparatif

Pays-Bas

  • Ajax : 0
  • Feyenoord : +4 points
  • PSV : +2 points
  • AZ : +2 points

le Portugal

  • Benfica : +4 points
  • Port : +4 points
  • Sport : 0
  • Braga : 0

Dans cette sixième journée européenne, les Pays-Bas ont pourtant ramené le plus grand nombre de points (1.600 pts) avec quatre victoires, juste devant la France (1.333 pts) et le Portugal (1.000 pts). Mais au final, et si l’on cumule la soirée de ce groupe final en plus de la prime de qualification, le classement s’inverse :

  • France : + 3 333points
  • Pays-Bas : + 3 200 points
  • le Portugal : + 2 333points
Mais ne soyons pas trop prompts à crier victoire. Non, la bataille est loin d’être gagnée. Et si les trois clubs engagés dans les barrages de la Ligue Europa peuvent trouver une bonne idée pour se qualifier pour les huitièmes de finale, ce sera encore mieux. Même si le tirage au sort ne s’annonce pas des plus simples, puisque la Juventus, le Barça et l’Ajax Amsterdam sont tous descendus d’un cran. Mais c’est impossible de ne pas être français, non ?

Ligue Europa

Rennes doit se contenter d’un barrage

il y a 3 heures

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button