Quentin Tarantino se “sent coupable” de ne pas avoir confronté le producteur

Chris Wallace est revenu sur les allégations d’agressions sexuelles et de violences contre le célèbre réalisateur Harvey Weinstein, invité de la série, avec qui il a collaboré neuf fois dans sa carrière.

En tournée médiatique pour la sortie de son nouveau livre, Conjecture cinématographiqueQuentin Tarantino est apparu dans la série Chris Wallace, “Who’s Talking to Chris Wallace”.

Lors de l’émission, diffusée sur HBO Max, l’animatrice a interrogé la célèbre réalisatrice sur sa relation avec Harvey Weinstein, le producteur du film accusé d’avoir agressé et agressé sexuellement plusieurs femmes.

Elle explique que Quentin Tarantino, qui a travaillé avec le producteur sur neuf films, a rompu tout lien avec l’affaire Weinstein en octobre 2017 lorsqu’elle a été révélée pour la première fois dans la foulée de l’affaire. Pourtant, le réalisateur avoue le savoir depuis. Harvey dit qu’il n’a jamais été au courant du comportement de Weinstein, mais qu’il incluait des agressions sexuelles.

“Je n’ai jamais entendu les histoires qui sont sorties”, a déclaré Quentin Tarantino lors de cette interview.

“Ce que je veux faire, c’est en parler à Harvey et lui dire : ‘Harvey, tu ne peux pas faire ça. […] La raison pour laquelle je ne le fais pas, c’est parce que c’est une conversation très difficile à avoir. Je pensais que c’était pathétique. Je trouvais que ce qu’il faisait était pathétique et je ne voulais pas avoir affaire à son personnage pathétique”, assure le cinéaste.

Lire Aussi :  critique d'une sale plante sur Netflix

“Je me sens coupable”

Dans la suite de l’interview, Quentin Tarantino assure ne pas ressentir la gravité des agissements d’Harvey Weinstein.

“Je ne pense pas qu’il irait jusqu’à dire:” Eh bien, tu fais ça pour moi, ou tu n’auras pas ce film.

Et d’ajouter : “Je me sens mal. Je me sens coupable de ne pas avoir eu de discussion d’homme à homme avec lui à ce sujet.”

En octobre 2017, Quentin Tarantino avait déjà révélé que son ex-petite amie Mira Sorvino lui avait parlé du harcèlement sexuel d’Harvey Weinstein. “Je sais qu’il a fait certaines choses. Je veux assumer la responsabilité de ce que j’ai demandé. Si j’avais fait ce que j’avais à faire à l’époque, je n’aurais probablement pas travaillé avec lui.”

Lire Aussi :  Tous contre tous - Paul Jankowski :: FROGGY'S DELIGHT :: Musique, Cinema, Theatre, Livres, Expos, sessions et bien plus.

Harvey Weinstein, actuellement jugé à Los Angeles pour le viol de quatre femmes, purge une peine de 23 ans de prison à New York pour viol et agression sexuelle.

Source

Lire Aussi :  Les installations folles de Yayoi Kusama chez Louis Vuitton Champs-Elysées et Vendôme

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button