quand voir José Garcia, Roschdy Zem ou Cécile de France en Dordogne ? cinéma

La 31e édition du festival du film de Sarlat s’est terminée samedi 12 novembreGlace aussi Rachid Hami sera en Dordogne, à Sarlat pour le festival du film. Acteurs et réalisateurs sont venus présenter leurs films en avant-première aux Périgords et aux 600 lycéens du cinéma. Sept films en compétition officielle : “Reste un peu”, “La Passagère”, “Nos frères”, “Miens”, “Le Torrent”, “Pour la France”, “Les Pires”.

Logo bleu français

Les places sont déjà en vente au cinéma Rex de Sarlat qui accueille le festival et sur son site internet
au prix de 9,50 euros, place aux avant-premières et aux équipes de tournage. C’est un programme pour ne pas rater cette personnalité.

Mardi : Gad Elmaleh avec “Reste un peu” à 19h

Ce mardi 8 novembre, en ouverture de la 31ème édition du festival, Gad Elmaleh est présent pour présenter son nouveau film “Reste un peu” en avant-première à 19h00 dans les salles 1,2,3 et 4 REX. Dans ce film, Gad Elmaleh a réalisé et joué son propre rôle en parlant de religion et son attirance pour la religion catholique. Gad Elmaleh est revenu en France après avoir vécu aux États-Unis. Il retrouve sa famille mais revient et cache une autre étape, il veut se convertir au catholicisme. Gad Elmaleh entretient le doute pour le public. Ce film est un docu-fiction sans savoir exactement ce qui est vrai et ce qui est faux. Ses parents et sa sœur jouent leurs propres rôles dans ce film mais il s’agit tout de même d’un film de fiction.

Le film sortira dans toutes les salles de France le 16 novembre.

Avant la projection, Gad Elhmaleh sera l’invité de notre soirée spéciale entre 17h et 19h à France Bleu Périgord.

Mercredi : Rachid Hami avec “Pour la France” à 19h

Mercredi 9 novembre, le réalisateur Rachid Hami est venu présenter à 19h00 dans les salles 1 et 2 Rex son nouveau film “Pour la France”. Il a produit “Mélodie” notamment avec Kad Mérad. “Pour la France” est une fiction inspirée de faits réels. Le film raconte d’abord l’histoire du drame qui a touché la famille de Rachid Hami. Son frère cadet est décédé en 2012 lors d’un test “d’intégration” organisé pour les nouveaux arrivants à l’école militaire de Saint-Cyr. Rachid Hami s’est entouré de Karim Leklou vu dans Bac Noir ou encore de Shaïn Boumedine vu dans Placé à Sarlat en 2021.

Avant la projection, Rachid Hami sera dans une émission spéciale sur France Bleu Périgord, entre 5 et 7.

Jeudi : Cécile de France avec La Passagère

Le jeudi 10 novembre, vous pourrez voir deux films en compétition officielle et rencontrer les équipes de tournage. Tout d’abord “La Passagère” est projeté à 19h dans les salles 1,2 et 3. C’est le premier film d’Héloïse Pelloquet. Le réalisateur sera à Sarlat avec deux comédiens à l’affiche : Cécile de France et Félix Lefebvre. La Passagère raconte l’histoire d’un amour interdit entre un pêcheur d’une quarantaine d’années et son élève.

A 21h45, les Sarlatois pourront également y voir le premier film de Lise Akoka et Romane Guéret “Les Pires”.. Le film raconte l’histoire de quatre enfants choisis pour tourner dans leur quartier de Boulogne-sur-mer.

Vendredi : Roschy Zem et Maïwenn avec moi et Rachid Bouchareb et Raphaël Personnaz pour Nos frangins

Deux films de la sélection officielle seront également à voir en avant-première ce vendredi 11 novembre. Ça commence à 16h. en salle 1 et 2, “Les Miens” de et avec Roschdy Zem. C’est l’histoire d’une famille confrontée au changement radical d’un de ses membres. Sami Bouajila joue un homme qui devient non filtré après avoir subi une lésion cérébrale. Roschdy Zem sera présent à Sarlat avec Maïwenn avec qui il a écrit ce film.

A 19h00, le film “Nos Frangins” est diffusé par le réalisateur Rachid Bouchareb et l’un des comédiens, Raphaël Personnaz. Ce fil relate la mort de Makik Oussekin et Abdel Benyahia en 1986, tués lors d’une intervention policière lors d’une mobilisation étudiante.

Samedi : José Garcia avec Torrent

La 31ème édition du festival du film de Sarlat s’est achevée samedi 12 novembre avec la projection du film “le Torrent” d’Anne le Ny et José Garcia. L’acteur revient au genre dramatique pour ce film qui raconte l’histoire d’un homme accusé de la mort de sa femme après avoir découvert qu’elle avait une liaison.

Source

Lire Aussi :  Hospitalisée, la mère d’Eric Ciotti bénéficie-t-elle d’une prise en charge injustifiée de la Sécurité sociale ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button