la France «reste dans une situation de vigilance particulière», prévient RTE

La baisse actuelle de la consommation d’électricité en France pourrait être neutralisée par la disponibilité plus faible que prévu du parc nucléaire.

Alors que la baisse de la consommation française d’électricité s’est accélérée depuis septembre, la vigilance de l’approvisionnement demeure dans les mois à venir. “Jusqu’à nouvel ordre, nous restons en état de vigilance avec quelques Ecowatts rouges pendant la période d’intérêt», a déclaré ce lundi Xavier Piechaczyk, président du directoire de RTE.

Pour rappel, l’appareil Ecowatt, conçu comme “météo énergétique» et mis en place par RTE et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), permet aux usagers de connaître en temps réel le niveau d’électricité disponible dans le pays grâce à des signaux tricolores : vert (normal), orange (tendu) et rouge (très tendu). Rouge, le signal est synonyme de coupure inévitable si rien n’est fait pour baisser ou transférer la consommation.

Lire Aussi :  Eure. Un gendarme tué dans un accident lors d'une opération anti drogues sur l'A13

Le fait que la France consomme moins nous laisse un peu de marge», reconnaît bien Xavier Piechaczyk. En effet, selon les derniers chiffres publiés par RTE la semaine dernière, la consommation d’électricité en France a diminué de 6,8 %, au cours du dernier mois, par rapport aux années précédentes (2014-2019), hors crise sanitaire. Cependant, cette baisse est principalement tirée par les grands producteurs : “La baisse de consommation est d’environ 15%. Ce n’est pas forcément une bonne nouvelle économique puisqu’elle est liée à une baisse de la productiona déclaré le président du conseil d’administration de RTE, tout en constatant que la réduction de la consommation commençait également à se manifester chez les particuliers et dans le secteur tertiaire.

Lire Aussi :  Amazon France va écoper plus de 3,3 millions d'euros d'amende

Cependant, l’impact de cette baisse pourrait être compensé par une production plus faible que prévu. “Le parc nucléaire sera probablement beaucoup plus important que prévu», rappelle le président du directoire de RTE, qui a prévu la disponibilité d’environ 45 gigawatts sur 61 à partir de la mi-septembre. Cette projection est mise à jour mensuellement par l’opérateur électrique. Sa prochaine publication sera annoncée ce vendredi.

Lire Aussi :  « Les produits surgelés c'est terminé ! Electricité trop chère ! ». L’édito de Charles SANNAT

Des mises à jour sur la sécurité d’approvisionnement qui tiendront également compte des dernières prévisions météorologiques pour les semaines à venir. “Nous avons une prévision assez fiable pour 3 ou 4 semaines. Pour le moment, il fera relativement doux jusqu’à fin novembre“, a déclaré Xavier Piechaczyk.

C’est un peu sur la suite de la saison que l’incertitude est encore de mise. “S’il fait chaud, les Français n’entendront pas parler d’Ecowatt rouge. S’il fait vraiment froid, on en entendra beaucoup parler», a-t-il expliqué. Pour l’instant, 300 000 Français sont abonnés aux alertes SMS des appareils Ecowatt et 50 000 ont téléchargé l’application. Encore un petit nombre.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button