Condamnation de la France pour “inaction climatique” : “Pas pour ma pomme”, se défend Macron

Le chef de l’Etat a promis il y a une semaine de répondre à la question que lui adressera la France sur un “défi écologique”. Sa première réponse à cette arrestation est dans la vidéo d’environ douze minutes.

Reprenant un argument récurrent de l’opposition de gauche, un anonyme, @Melvak_, lui a demandé : « Comment peut-on être condamné deux fois pour ne pas avoir agi sur le climat tout en ayant le courage de faire croire que l’on peut se justifier sur Twitter ? ?”

“Nous sommes condamnés pour ne pas avoir agi sur le climat durant la période 2015-2018” alors que “la France n’a pas atteint les objectifs”, a déclaré le président Macron, confirmant qu’il avait commencé à travailler “double bite” juste après son élection en 2017.

Lire Aussi :  A La Nouvelle-Orléans, Emmanuel Macron encourage la francophonie et rencontre Elon Musk

“Ne disons pas de bêtises”

“Tu es très gentil Melvak d’essayer de m’en coller un sur Twitter, mais la punition pour l’inaction climatique plus pour la période précédente, pas pour ma mémoire”, a-t-il alors répondu, d’un ton dur. et mise en scène qui caractérise l’ensemble. vidéo. “Ne disons pas de bêtises et ne nous accusons pas”.

En juillet dernier, le Conseil d’Etat appelait pourtant une nouvelle fois l’Etat “à faire plus (…) pour respecter son engagement contre le réchauffement climatique”.

Emmanuel Macron, souvent critiqué par les militants écologistes qui jugent ses actions trop timides et en décalage avec les discours proactifs sur la scène internationale, a assuré qu'”on n’attend pas une catastrophe”.

Lire Aussi :  SE M. François NKULIKIYIMFURA, Ambassadeur du RWANDA à Paris : « Le Kigali International (...)

“Nous sommes tous inquiets, nous voyons les conséquences de la perturbation”, a-t-il déclaré, expliquant qu’une “planification écologique, modifiée secteur par secteur”, permettra “dans les prochains mois” de “faire plus d’économies” et de “faire plus de réformes”. “

Piste cyclable “Six tours de France”

Face à ceux qui lui demandent ce qu’est « du vrai, du fort, du décisif, qui n’est pas que de la communication », il prend l’écologie, le président liste les résultats de son premier quinquennat : « 22 000 km de pistes cyclables » – « ça a été six tours de France” – ; “plus d’un million de logements” rénovés d’un point de vue thermique – “c’est l’équivalent des émissions de la ville de Lyon chaque année que nous avons éliminées grâce à tout cela” – ; “Plus d’un million de véhicules que nous avons emmenés avec nous pour convertir”…

Lire Aussi :  l'équipe de France met fin à une terrible malédiction

“J’en ai beaucoup d’autres”, a-t-il souri, avant d’énumérer également quelque 146 propositions de la Convention citoyenne pour le climat sur 150 auxquelles il a dit “oui”. “On progresse”, “les choses se mettent en place”.

Climat : “Les prochaines décennies seront très difficiles, mais à terme on pourra renouer avec un certain âge d’or”

AFP

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button