cap sur la 7e édition du Festival international Ayiti couleur


Du 1er décembre au 3 décembre 2022, le Cap-Haïtien accueillera le 7ème Festival International de la Couleur d’Aichi (FIAC) sous l’égide de l’association culturelle Atelier Soleil.

“Ce festival, qui réunit des artistes nationaux et internationaux, vise à renforcer l’art du département du Nord autour de temps forts qui contribueront au rayonnement culturel du pays et seront l’un des leviers importants pour le développement du tourisme”, a suggéré M. Brunace. Zephyr, directeur artistique de l’association culturelle Atelier soleil.

« Fédérer et mobiliser des personnes d’origines ethniques différentes parlant le même langage de l’art pour célébrer les différences, la complémentarité des peuples, l’ouverture sur le monde et le métissage interculturel des savoirs ; honorer Daniel Marceline comme père dans le secteur; proposer un programme complet de 3 jours dans le domaine des arts de la scène ; fidéliser le public et les partenaires du festival ; soutenir les troupes nationales activement impliquées dans la production artistique ; favoriser les échanges entre professionnels et amateurs du monde de l’art et de la culture », – selon M. Zéphyr, tels sont les objectifs poursuivis par la 7e édition de la FIAC.

Lire Aussi :  États-Unis : le «blizzard du siècle» n’est pas terminé, déjà 51 morts

« La FIAC représente et met en valeur la diversité de l’art sous toutes ses formes. Depuis sa création en 2011, le festival s’est toujours intéressé au renforcement des relations humaines par l’art ; ce qui relie dans l’espace — le temps, les cultures. Une occasion de fédérer, de mobiliser des personnes d’ethnies différentes, parlant le langage de l’art, afin de magnifier les différences, la complémentarité des peuples, l’ouverture sur le monde et le métissage interculturel des savoirs », a pour sa part déclaré Védelin Jacques. , Président d’Atelier Soleil, soulignant que la FIAC repose sur trois valeurs fondamentales : traditionnelle, historique et artistique.

Lire Aussi :  Macron prépare son avenir "à l'international", mais pas celui de la France

En ce qui concerne la valeur traditionnelle, la FIAC prend en compte la tradition haïtienne dans son intégralité, qui est un héritage d’une ampleur extraordinaire : « au sein de la FIAC, nous ne retiendrons que l’aspect de l’amélioration par la collecte de chants, de danses et d’histoire orale, ainsi que que leur restitution à la population sous forme de spectacles vivants. En termes de valeurs historiques, l’accent est mis sur Cape Town, une scène historique au patrimoine extrêmement diversifié, entrecoupée de témoignages tangibles et intangibles du passé ; lieu fondateur de la nation haïtienne. Cette région est la base de la colonisation. C’était aussi un espace de résistance où les fondements de la rébellion et de la rébellion de la révolution et de l’indépendance étaient fortement tracés », a poursuivi Mme Jacques.

Lire Aussi :  En Iran, des rassemblements hostiles à la France après la publication de caricatures dans « Charlie Hebdo »

Pour la valeur artistique La FIAC revendique toutes les formes d’expression artistique et une ouverture culturelle sans fin. À travers divers événements tels que des spectacles, des concerts, des expositions, des ateliers d’écriture, de l’animation ou encore des démonstrations, le festival offre une incroyable plateforme pour les arts, selon les dirigeants de l’Atelier Soleil.

Jean-Marie Daniel Marceline, Gilbert Agbevide (Togo), Javier Lopez Pinon (Pays-Bas), Goosely Michel, Gadner Darley Oneel, Roosevelt Saiyan (BIC Tizon dife), Jordan Calandelario (République Dominicaine) ont entre autres invité des artistes à participer à ce festival, qui sera complété par un copieux menu de danse, chorégraphie, projections, conférences, théâtre, etc., au restaurant de l’Alliance française du Cap-Haïtien.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button