Adrian Otaegui retourne sur le LIV Golf pour disputer la finale à Miami

Il y a deux semaines, le vainqueur de l’Andalucia Masters, l’un des tournois les plus emblématiques du DP World Tour, Adrian Otaegui a décidé de participer à l’étape finale du LIV Golf à Miami (Floride) du 28 au 30. Octobre à Trump National Doral. Un choix qui met encore une fois le Tour Européen en difficulté.

BT

C’est une décision qui n’atténue manifestement pas le malaise au sein Tournée mondiale DP s’applique à certains de ses joueurs affiliés qui ont choisi de jouer LIV Golfla tournée dissidente a soutenu avec des millions de dollars Fonds d’investissement public (PIF) d’Arabie Saoudite.

Un brillant vainqueur il y a moins de deux semaines au Masters d’Andalousie sur un parcours terrible Valderrama avec un score record de -19 en quatre manches, Adrien Oategui a en effet répondu positivement à l’invitation à participer à la finale de la saison LIV Golf 2022 à Miami (Floride) les 28-30. octobre à Dorale nationale de Trump.

Lire Aussi :  WSBK Supersport 2023 - Qui sera chez Yamaha Evan Bros ? Fabio Evangelista : « Nous sommes toujours en haute mer »

Un tournoi exceptionnellement disputé en équipe (12 groupes de 4) et doté d’un prize pool record de 50 millions de dollars. L’équipe gagnante se partagera une modique somme de 16 millions, tandis que les quatre dernières empocheront un million de dollars. Cela signifie qu’Adrian Otaegui est assuré, quoi qu’il arrive, de quitter les États-Unis avec au moins 250 000 dollars. L’Espagnol fait équipe avec le Chilien Joaquin Niemannzimbabwéen Scott Vincent et australien Jediah Morgan.

Lire Aussi :  Rugby. Top 14 : Toulouse meilleur élève des quotas JIFF, un club à la traîne

Vainqueur dans les deux séries. Pour l’instant…

Actuellement classé 10e européen, Adrian Otaegui, 30 ans le 21 novembre, a déjà disputé trois événements LIV Golf depuis le début de la Dissident League début juin à Londres (Angleterre). Il était donc présent à ce tournoi inaugural (9-11 juin), puis à Portland (30 juin-2 juillet), et enfin à Boston (2-4 septembre).

Reste à savoir comment le DP World Tour résistera à une telle décision. N’oubliez pas que basque qui s’entraîne régulièrement Olivier Léglise du côté d’Arcangues (64), avait dessiné la tournée européenne devant les juges du Centre de règlement des différends internationaux début juillet (avec l’anglais Ian Poulter et un sud-africain Justin Harding) afin qu’il puisse participer Open d’Ecosseun tournoi bien doté (8 millions de dollars) qui a été approuvé à l’unanimité Tournée PGA. Il avait gagné son procès, provisoirement !

Lire Aussi :  ITW/Le Mag - Xavier Jan : «On croise les doigts pour la B&B Hotels-KTM»

Le statut des “dissidents” du DP World Tour sera tranché par un tribunal britannique en février prochain. Pendant ce temps, Adrian Otaegui, mais aussi certains de ses “compagnons rebelles” comme les Anglais Richard Bland et Sam Horsfield (23e et 38e au classement) ou un Sud-Africain Olivier Becker (32e place), peut commencer dans deux semaines à Défi de golf Nedbank (6 millions de dollars de prix) avant de disputer la finale à Dubaï la semaine suivante (10 millions de dollars de prix). Deux tournois en petit field (60 puis 50 joueurs) pour boucler la saison 2021-22 de l’European Tour…

Photo : ROSS KINNAIRD / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button