Rugby. Safi N’Diaye, deuxième ligne de l’équipe de France, raccroche les crampons

Après Laure Sansus, Marjorie Mayans et Céline Ferrer, une autre figure importante du rugby féminin a tiré sa révérence. A 34 ans, Safi N’Diaye a annoncé ce lundi 5 décembre qu’il raccrochait ses crampons. Si la décision n’est pas surprenante, le doute subsiste depuis la fin de la Coupe du monde il y a un mois.

ambassadeur sportif à Montpellier

“J’ai senti que c’était le bon moment pour mettre fin à ma carrièrea expliqué l’emblématique capitaine du Montpellier Rugby Hérault (MHR) dans un entretien accordé à Midi Libre. Le match me manquera toujours, j’aurai peut-être envie de retourner sur le terrain pendant un certain temps mais j’aurai une vie très occupée. »

Lire Aussi :  Île-de-France Mobilités peine à trouver des transporteurs pour les accrédités

L’expérimenté deuxième ligne (91 sélection), sacré six fois champion de France avec MHR, ne sera pas loin du terrain. « J’ai commencé il y a un an une formation de responsable de club sportif professionnel au Centre Droit et Economie du Sport (CDES) de Limoges. Je travaille également avec la Métropole de Montpellier au développement de l’action sportive et sociale féminine dans les quartiers difficiles. sera ambassadrice sportive à Montpellier, c’est un beau challenge, elle a ri. Une autre partie de ma mission est de développer l’équipe féminine d’élite de MHR dans tous les domaines du partenariat, de la communication, du marketing… Je vais avoir un emploi du temps chargé et en plus, je suis toujours dans le cas de Ligue, Provale, France 2023… »

Lire Aussi :  Jordan Bardella exprime sa "reconnaissance" envers Marine Le Pen, lors de son premier discours de président du RN

LIRE AUSSI. Coupe du monde de rugby féminin. XV de France : Safi N’Diaye, grande soeur au grand coeur

Tout en faisant le point sur sa carrière internationale, Safi N’Diaye avoue avoir peut-être un regret, « Jamais réussi à revenir une seule fois en finale de la Coupe du monde ». D’autant que le XV de France est passé très près de la Nouvelle-Zélande, échouant d’un point en demi-finale face aux champions en titre. Malgré tout, c’était avec beaucoup de fierté et surtout le sentiment d’être “heureux” Puisse cette grande femme clore un long chapitre de son histoire.

Lire Aussi :  Equipe de France - CdM : La France lui fait honte, il est scandalisé

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button