Olivier Marchal se confie sur les menaces de mort que reçoivent ses quatre enfants

Connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, Oliver Marchal, ancien policier devenu acteur et réalisateur, a fréquemment défendu la police ces dernières années. Un parti pris qui a valu à ses enfants des menaces de mort.

Suite sous cette annonce

Oliver Marshall est l’heureux père de quatre enfants issus de sa relation avec l’actrice Catherine Marshall pendant quelques années. Ensemble, le couple a accueilli leur premier enfant, sa fille Leah, en 1994. L’acteur a de nouveau goûté à la joie de la paternité en 1998 avec la naissance de sa deuxième fille Zoe. Le couple a eu une troisième fille, Ninon, née en 2006, et un fils, Basile, en 2009. S’il se confie rarement sur sa vie de famille, le réalisateur l’a révélé dans de récentes colonnes. C’est ici Ce Ses quatre enfants ont reçu des menaces de mort Depuis qu’il est sorti pour défendre son ancienne carrière. Pour rappel, avant de devenir un acteur et cinéaste célèbre, Oliver Marshall a travaillé dans la police criminelle pendant de nombreuses années. Face à ces menaces de mort, Le réalisateur a indiqué qu’il avait pris la décision de ne pas manifester son soutien aux autorités Pour sauver sa famille.

Lire Aussi :  Star Academy : la production alerte les téléspectateurs sur une grosse arnaque, faites attention !

“Mes enfants reçoivent des menaces de mort”

Suite sous cette annonce

Olivier Marchel a fait la révélation après avoir expliqué dans les pages de l’hebdomadaire qu’il ne reviendrait pas dans la police. Ses quatre enfants ont également reçu des menaces de mort en raison de son soutien à la police. “Moi, j’ai toujours pris parti, mais maintenant je ne le ferai plus parce que mes enfants sont menacés de mort., il a annoncé. Et ajouter: Quand j’ai pris le côté policier, c’était loin. Alors tous ces faux acteurs commencent à prendre position sur des choses qu’ils ne connaissent pas… Il y a évidemment des pommes pourries dans la police, mais en France, on ne fait pas une erreur par semaine, mais une fois sur deux années.”

Lire Aussi :  AB Foods : un chiffre d'affaires annuel à 16,9 milliards de livres

Un ex-flic en colère contre les artistes qui critiquent les forces de l’ordre

Ce n’est pas la première fois que l’acteur s’en prend à des collègues qui ont pris position contre la police dans le passé. En 2020, il a notamment défendu la police contre les artistes “Deuxième zone” OMS “Continuez à faire honte aux policiers alors qu’ils vivent dans des quartiers privilégiés et qu’ils ont des emplois privilégiés.” Selon lui, ces personnalités “Augmentez et rendez ce discours de haine intolérable.” Pour continuer plus loin : “Il y a beaucoup d’usuriers dans le cinéma, il y a beaucoup de gens qui se battent pour le peuple. C’est facile de souffler 2 minutes et puis de ne rien faire.”

Article rédigé en collaboration avec 6Médias

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button