MotoGP, c’est confirmé : plutôt que de donner à Alex Rins sa GSX-RR, Suzuki la détruira

La nouvelle ne viendra probablement jamais de Suzuki, qui a décidé de ne rien faire avec le MotoGP, mais c’est une tendance forte, confirmée par des gens généralement compétents : la société d’Hamamatsu ne laissera pas son ancien pilote Alex Rins, qui lui a valu deux victoires en 2022, sa dernière GSX-RR. Il sera détruit. On se souvient que l’Espagnol s’était fait entendre dire que pour l’avoir il aurait fallu l’acheter… Entre-temps, Fabio Quartararo s’est fait livrer la M1 chez Yamaha, avec laquelle il sera sacré en 2021…

C’est déchirant, mais c’est comme ça. Suzuki a mis fin à son programme de championnat du monde MotoGP cette saison et le sport ne devrait pas revenir de si tôt. Une décision qui passe par le dernier sacrifice de la GSX-RR sur l’autel de la froide décision du gouvernement intéressé à un bilan favorable pour lui seul.

Lire Aussi :  Cyclo-cross de Montlouis-sur-Loire : Classements - Actualité

Livio SuppoLe team manager, qui était le team manager cette année, a confirmé à motorcylesport.net que seul un nombre limité d’unités de ces belles machines bleues seront conservées, tandis que le reste sera détruit avec leurs composants. Ainsi lisons-nous de la langue italienne dans ce passage du moulin : ” malheureusement, ce n’est pas une possibilité, mais une certitude. Deux de ces motos finissent dans un musée, les autres sont détruites, ainsi que les pièces détachées et tout le reste. Tous les fabricants japonais le font pour des raisons fiscales, car sinon ils seraient des biens et devraient payer des impôts sur eux. Comme ils ne sont plus utilisables, ils choisissent toujours de tout détruire “. Plutôt que de céder, même en récompense d’une faveur rendue à l’un de ses pilotes.

Lire Aussi :  ITW/Le Mag - Mathieu Burgaudeau : «Être performant sur le Tour de France»

La GSX-RR de Suzuki est (presque) complètement détruite, admet Livio Suppo

Suzuki n’a pas les mêmes valeurs que Yamaha

De 2015 à 2022 sur la GSX-RR Suzuki remporté avec le titre de pilote Joan Mir et un autre titre par équipe avec sept victoires, toujours en compétition dans les trois premiers du championnat des coureurs depuis 2019. Ce vélo a joué un rôle important dans le succès du fabricant Hamamatsu dans les courses de motos.

Lire Aussi :  Mohoric, le descendeur : «Vous êtes né avec, vous l'avez ou pas»

Pendant ce temps à Yamahanous avons montré d’autres morales que sa volonté dans le projet MotoGP renforce en livrant chaque jour Fabio Quartararo M1, avec laquelle il a été récompensé en 2021. Selon le Français, il trône sur un trône dans sa chambre, actuellement en cours de rénovation. La belle machine est donc entreposée pour le moment chez une connaissance à lui, qui possède un musée avec des voitures et des motos de Formule 1…



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button