Luka Doncic poursuit sa folle série pour stopper le Jazz

Après le premier quart-temps, que le Jazz a dominé avec de grandes largeurs. Le Jazz a fourni une avance de 12 points après avoir converti 12 de ses 24 premiers tirs avec cinq joueurs marquant cinq points ou plus (35-23), le match suivant. D’autant plus que les Mavericks renforcent leur défense en seconde période, tandis que Luka Doncic commence à monter en puissance après un début de match banal. Dans le même temps, les Jazz n’ont pas profité de leur excellent départ : les turnovers se sont accumulés et les hommes de Will Hardy n’ont marqué que 15 points en 12 minutes.

Du coup, les Mavericks sont bien dans le coup à la pause, à seulement trois points d’écart (47-50).

Si l’écart s’est resserré en fin de première période, alors la seconde sera un long centre entre deux équipes qui ne lâcheront aucun fond. Le niveau de jeu se stabilise, l’engagement physique augmente et le match dans son ensemble s’embrouille. Ce n’est qu’au cours de la seconde moitié du quatrième quart-temps que l’issue de la rencontre a été décidée lorsque Spencer Dinwiddie et Christian Wood ont pris les choses en main et ont chacun réussi quatre tirs pour donner une chance aux Mavericks.

C’est le jeu alors avec un dernier tir pour l’égalisation, que Jordan Clarkson rate de peu du coin droit. Victoire de Dallas (103-100).

Lire Aussi :  Mohoric, le descendeur : «Vous êtes né avec, vous l'avez ou pas»

A RETENIR

La séquence de Luka Doncic continue. Le Slovène des Mavericks a dépassé la barre des 30 points pour la septième fois en autant de matchs cette saison. C’est la première fois depuis 1962 qu’un joueur signe une telle séquence à l’entraînement ouvert. Il a récolté 33 points (12/20), 5 rebonds et 11 passes décisives pour mener son club à la victoire. Début de saison XXL pour sauver les meubles de cette équipe de Dallas qui se cherche encore collectivement.

Jazz trop brouillon. Malgré 28 passes pour 39 paniers qui pourraient faire rougir les Mavericks et leurs 20 passes pour 42 paniers, les Jazzmen vont perdre cette rencontre à cause de trop d’imprécisions. Surtout 16 revirements et 26 points contre eux. Il y a lieu de regretter la perte de trois petits points.

TOPS ET FLOPS

bois chrétien. Un joli double-double (21 points et 10 rebonds) en sortie de banc pour le tight end des Mavericks, qui s’est avéré particulièrement crucial en fin de match lorsqu’il a enchaîné deux dunks furieux et un tir gagnant pour remettre son équipe sur pied. piste “money time”.

Spencer Dinwiddie. Il a également écrit un certain nombre de tirs décisifs en “money time”, dont deux tirs primés, et l’arrière confirme son début de saison régulier dans un rôle mixte de buteur/créateur. Il a enregistré 20 points (8/20), 4 rebonds et 4 passes décisives dans ce match.

Lire Aussi :  MotoGP : quand Valentino Rossi renvoie Lin Jarvis à ses chères études et fait une révélation sur Ducati

Jordan Clarkson. Dans l’ensemble, les cinq grands du Jazz étaient bons, mais Jordan Clarkson a été le plus titré de tous les partants. Malgré quatre revirements venant ternir son “+/-” terminé dans le négatif (-3), il a réalisé une prestation régulière avec 20 points (9/20), 5 rebonds et 8 passes. Au cœur de cette attaque de jazz délicieusement surprenante se trouve un arrière-plan décalé qui combine des sorties convaincantes.

⛔️ Tim Hardaway Jr.. Une performance inquiétante pour le tireur des Mavericks, qui a connu un début de saison compliqué. En un peu plus de 20 minutes, il n’a trouvé la cible qu’une seule fois, sur neuf tentatives (3 points). Il fait partie de ces joueurs dont le réveil est nécessaire pour libérer Luka Doncic en attaque.

SUIVANT

Non-conformistes : Accueil des rapaces dans la nuit du vendredi au samedi (1h30)

le jazz : voyage à Los Angeles, pour jouer contre les Lakers dans la nuit de vendredi à samedi (03h00)

Dallas / 103 Les coups Rebondir
Champ Le minimum Les coups 3 pointes LF O J pd fête Int pb TDM +/- Score Classification
D. Finney-Smith 26 2/6 0/3 0/0 2 2 1 1 4 4
R. Bullock 29 1/4 1/4 0/1 1 1 2 1 2 1 -4 3 1
J. McGee 8 2/2 0/0 0/0 2 2 1 1 -sept 4 sept
S.Dinwiddie 35 8/20 4/11 0/0 1 3 4 5 1 4 1 +9 20 20
L. Doncic 35 12/20 2/6 7/10 5 5 11 3 2 5 -3 33 35
M. Kléber 25 0/0 0/0 0/0 5 5 1 2 2 -4 8
T. Hardaway Jr. 21 1/9 1/6 0/0 1 1 2 2 1 -2 3 -3
D.Powell 19 4/5 0/0 1/2 2 3 5 1 1 1 +25 9 14
C. Bois 23 10/15 1/5 0/0 2 8 dix 3 -sept 21 23
J. Green 19 2/3 2/3 0/2 1 1 2 +8 6 4
42/84 11/38 8/15 sept 30 37 20 14 9 11 4 103 113
Utah / 100 Les coups Rebondir
Champ Le minimum Les coups 3 pointes LF O J pd fête Int pb TDM +/- Score Classification
K.Olynyk 23 3/5 0/1 0/0 2 3 5 4 5 1 1 +3 6 13
L. Markkanen 34 6/10 0/4 2/3 sept sept 3 2 +3 14 14
J. Vanderbilt 33 6/10 1/1 2/2 3 3 6 3 1 2 1 -4 15 20
M. Conley 33 3/8 1/4 4/4 1 1 8 1 1 3 +4 11 13
J. Clarkson 33 9/20 4/9 0/0 2 3 5 8 3 1 4 -3 22 21
R. Gay 13 1/3 0/2 0/0 5 5 1 2 1 -3 2 5
W.Kessler 4 0/0 0/0 0/0 1 -2
C. Sexton 31 7/16 1/4 4/5 1 2 3 3 2 2 3 -4 19 14
M. Beasley 23 3/11 3/5 0/0 4 4 8 1 +1 9 dix
T. Horton-Tucker 14 1/1 0/0 0/0 -dix 2 2
39/84 10/30 14.12 12 28 40 28 17 6 16 1 100 112

Source

Lire Aussi :  Adam Scott s'empare seul des commandes, Pierre Pineau en course pour une place à The Open

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button