Ligue 1, 13e journée – Lens bat Toulouse (3-0) et revient à deux points du PSG, triplé pour Loïs Openda

Chaîne et goût Sang et Or. Lens a signé une belle et large victoire face à Toulouse vendredi en ouverture de la 13e journée de Ligue 1 (3-0). Si les nordistes ont d’abord eu du mal face aux visiteurs grévistes, ils ont trouvé à redire grâce à Loïs Openda. En sortant du banc, l’attaquant a pris feu et réussi un triplé puissant (60e, 86e, 90e+2), tandis que Seko Fofana a raté un penalty (50e). Le RCL remporte un septième succès en autant de matches à domicile et conforte sa place à la deuxième place.

Ravis, Openda et ses coéquipiers sont restés longtemps sur la pelouse du stade Bollaert, encore plein, pour fêter ce succès avec leurs supporters. L’international belge a même pris le micro pour chanter : “Mais que s’est-il passé? Nous les avons taquinés“. La joie de Lensoinen était intense car la bataille était difficile à gagner.

L’objectif avait d’abord été piétiné

Si le promu toulousain se voulait ambitieux dans les premières minutes, il a dû rapidement reculer face à une machine lensoisienne bien huilée. Les Nordiques ont fait parler leur force collective et le capitaine Seko Fofana a failli trouver la faute après un contre rapide mais a fait mouche (12e). Bousculé pourtant, Toulouse a pu compter sur la réactivité d’Anthony Rouault à la charnière centrale et Maxime Dupé n’a pas vraiment été inquiété en première mi-temps.

Le Lensois n’ayant pas trouvé la bonne inspiration en attaque, il a failli être surpris aussi en défense. Il a fallu deux retours extrêmes de Deiver Machado avec Brecht Dejeager (29e) et Jonathan Gradit avec Zakaria Aboukhlal (34e) pour que les Violets n’ouvrent pas le score. Pourtant, les hommes de Franck Haise ont clairement haussé le ton après la pause et obtenu rapidement un penalty pour la faute de Stijn Spierings sur David Pereira da Costa (48e). Cependant, Fofana a fait trébucher Dupé, excellent dans cet exercice, ayant déjà vu trois de ses quatre pénalités refusées cette saison.

Lire Aussi :  Exploitation des fonds marins : députés et ONG demandent à la France de s'engager pour un moratoire

Openda a tout cassé

L’entraîneur lensois a rapidement décidé de prendre les choses en main en lançant ses titulaires réguliers Florian Sotoca et Openda, moins décisifs ces derniers temps (55e). Le duo s’est immédiatement démarqué et le premier a trouvé l’autre bout d’un petit centre du droit (1-0, 60e). Muet depuis la sixième journée, Openda a finalement signé son cinquième but de la saison.

Cependant, Lens n’a pas voulu enfoncer le clou et a laissé l’initiative à Toulouse. Pourtant, à l’image de celui de Moussa Diarra aux six mètres (68e), les visiteurs sont restés absolument imprécis et n’ont visé aucun de leurs neuf tirs dans cette rencontre. Egalement sur le banc lensois, Alexis Claude-Maurice, lui, a terminé son tir après deux beaux crochets dans la surface Dupé qui s’est dressée contre lui (82e).

Lire Aussi :  Seine-et-Marne : avec Mobil'Sport, l'accès au sport devient plus facile !

On disait que l’homme de la nuit serait Openda. L’attaquant de 22 ans a profité de la passe en retrait ratée de Spierings et s’est offert un doublé (2-0, 86e). Il a même inscrit un triplé d’un tir croisé du droit dans le temps additionnel (3-0, 90e+2). Openda a marqué à chacune de ses tentatives et a pu fêter son dernier but en enlevant son maillot pour le montrer au public, comme Lionel Messi ou Nabil Fekir. Il est devenu le quatrième remplaçant à inscrire un triplé lors d’un match de Ligue 1 dans les années 2000. Avec de telles ressources et un public passionné, Lens peut rêver tout haut.

Loïs Openda célèbre son triplé et le succès de Lens face à Toulouse (3-0) en Ligue 1

Crédit : Getty Images

Ligue 1

Stéphan, furieux contre l’arbitre : “Il faut avoir du courage et il en a manqué”

23/10/2022 à 17:42

Ligue 1

OM, défaite ‘incroyable’ : ‘C’est probablement notre meilleur match’

22.10.2022 à 22:14

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button