l’Etat et la ville de New York verseront 36 millions de dollars pour les deux Afro-Américains innocentés de l’assassinat de Malcolm X

Muhammad Aziz, condamné à tort pour le meurtre de Malcolm X après son arrestation en février 1965 (à gauche), quitte le tribunal qui l'a acquitté en novembre 2021 (à droite).

Trente-six millions de dollars : C’est le montant, à parts égales, que la ville et l’État de New York paieront pour deux hommes afro-américains disculpés en 2021 après plus de vingt ans chacun pour le meurtre de Malcolm en 1965. X, a déclaré dimanche 30 octobre leur avocat, confirmant une information de Le journal “New York Times.

“La tragédie de l’assassinat de Malcolm X a été ressentie dans le monde entier et a été exacerbée par le fait qu’elle a conduit à la condamnation et à l’emprisonnement de deux jeunes Noirs innocents en Amérique.”— a répondu dans un courriel à l’Agence France-presse (AFP) leur avocat David Sheinis. “Cette injustice est maintenant reconnue et une mesure modeste a été prise pour la corriger”a ajouté un porte-parole de Muhammad Aziz, 84 ans, et de la famille de Khalil Islam, décédé en 2009.

Lire Aussi :  Prévision de croissance à 3% en 2023 après 1,25% en 2022

L’avocat a confirmé que la ville de New York paierait un total de 26 millions de dollars, en plus des 5 millions de dollars accordés à chaque partie par l’État de New York. dans Le journal “New York Times, David Sheinis précise que les 36 millions seront répartis à parts égales entre Muhammad Aziz et les héritiers de Khalil Islam.

Lire aussi Mort de Malcolm X : Deux hommes reconnus coupables de son meurtre acquittés

42 ans de prison pour deux

En novembre dernier, la Cour suprême de l’État de New York a acquitté MM. Aziz et l’islam l’appellent“déni de justice” leur condamnation il y a plus d’un demi-siècle pour le meurtre le 21 février 1965 à Harlem de l’icône des droits civiques Malcolm X.

Lire Aussi :  des pluies diluviennes provoquent des inondations meurtrières à Kinshasa

Muhammad Aziz et Khalil Islam, qui ont tous deux purgé 42 ans de prison, ont toujours déclaré leur innocence. Un troisième condamné, Mujahid Abdul Halim – libéré en 2010 – a avoué à l’époque avoir tiré sur Malcolm X et acquitté deux de ses coaccusés, mais en vain jusqu’en 2020 et une réouverture de l’affaire par un tribunal new-yorkais.

Un twist rendu possible par le documentaire Netflix de février 2020 (« Qui a tué Malcolm X ? »), renouvelant les doutes sur la présence de MM. Aziz et Islam sur les lieux du meurtre. Après des mois de nouveau procès, l’avocat de Manhattan de l’époque, Cyrus Vance, s’est associé aux avocats des deux hommes et à une organisation “Projet Innocence”qui est aux prises avec une erreur judiciaire, de déposer une requête en annulation auprès de la Cour suprême de New York.

Lire Aussi :  Coopération internationale: la DGSN sur tous les fronts

En novembre 2021, en direct à la télévision et sous les applaudissements, l’avocat Vance a présenté “excuses” justice américaine pour “Des décennies d’injustice” aussi bien que “violations inacceptables de la loi et de la confiance du public”. Au tribunal, il avait “a reconnu la gravité de cette erreur” judiciaire, sans s’étendre sur les rumeurs du rôle tumultueux joué par la police fédérale (FBI) et le NYPD à l’époque.

Lire aussi : La famille Malcolm X demande la réouverture de l’enquête sur le meurtre

Paix avec l’AFP

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button