Le pasteur Moïse Mbiye, représentant légal de Cité Bethel, organise le premier séminaire de la communauté – Chrétiens célèbres – Chrétiens célèbres – Assemblée Centrale de Limete, CHAMPION, Cité Bethel, Comment recevoir un héritage spirituel, Communauté Cité Bethel, Eglise Cité Bethel, Emmanuel Mbiye, Emmanuel Mbiye Mulaya, HEROS, JE T’AIME, Moise Mbiye, Réserve de l’Eternel, TRIOMPHE

je fais un don

A l’initiative du nouveau représentant légal de la communauté Cité Béthel, le Pasteur Moïse Mbiye, dit la Réserve de l’Eternel, le Séminaire Biblique et Ecole du Ministère a vu le jour. Du 11 au 16 octobre 2022, les 126 congrégations de la Cité Béthel de la ville de Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, ont été regroupées selon leur sous-district évangélique, c’est-à-dire des zones géographiques selon leur proximité les unes des autres. . Le thème du séminaire était “…mais Dieu l’a laissé grandir”. Le thème est tiré des écritures du livre des Corinthiens, chapitre 3, verset 6.
L’enseignement de l’école ministérielle tournait autour du thème “Comment recevoir un héritage spirituel”. Et pour bien démarrer ce très important rendez-vous spirituel, divers intervenants invités à cet effet ont assisté au service dominical le 9 octobre 2022 au siège de la Cité Béthel avec le Pasteur Moïse Mbiye, Réserve Éternelle. Il s’agissait des pasteurs des provinces du pays, à savoir Nord et Sud Kivu, Katanga, Equateur, Sankuru, Kasaï Central, Congo Central, Mai-Ndombe, ainsi que ceux de Kinshasa et d’Ailleurs. Nous avons également compté des pasteurs d’Afrique du Sud et du Congo Brazzaville.
Il faut noter que de l’arrivée des différents conférenciers à Kinshasa jusqu’au déroulement du séminaire, en passant par l’organisation elle-même, rien n’a été laissé au hasard. Tout le monde pouvait sentir l’excellence des compétences en leadership du représentant légal.
Il convient de souligner que ce séminaire, qui a réuni des croyants et des non-croyants de tous horizons, était le premier de sa vie, en plus du séminaire récemment organisé sur le thème de l’Holocauste et de bien d’autres, ainsi que du retraite déjà connue à Siloé. de l’élection du Révérend Pasteur Moïse Mbiye comme Représentant Légal le 15 septembre 2021 en remplacement de l’Apôtre Emmanuel Mbiye Mulaya.
Pour le numéro un de la communauté Cité Béthel, ce rassemblement spirituel est l’occasion pour les participants d’écouter des enseignements profonds basés sur des principes bibliques qui peuvent positivement changer des vies, influencer les générations actuelles et futures en transmettant des valeurs et une culture d’excellence créées par des leaders capables d’influencer la société et de figurer parmi les décideurs.

Lire Aussi :  Que risquent les militants qui attaquent les chefs-d’œuvre des musées européens ?

Qu’en est-il du canton de Bethel ?

L’église Cité Béthel est née au début des années 1980 en République Démocratique du Congo. Elle a été fondée par l’apôtre Emmanuel Mbiye Mulaya et compte actuellement 1 190 congrégations réparties à travers le pays et le monde. Ce qui en fait l’une des plus grandes communautés chrétiennes de la RD Congo. Sa mission est d’évangéliser, d’exposer les oeuvres du diable, de lutter contre l’idolâtrie avec des enseignements basés sur la sainte doctrine, accompagnés de saluts et de miracles de toutes sortes. Il a également pour mission de transformer des vies, de changer positivement les mentalités par le renouvellement de l’intelligence, la prière et la démonstration des dons spirituels, et de conduire le peuple de Dieu à la vraie repentance selon l’Évangile de Jésus-Christ.
Depuis le décès du visionnaire et fondateur de la communauté Cité Béthel, l’Apôtre Emmanuel Mbiye Mulaya, le Révérend Pasteur Moïse Mbiye, la réserve de l’Éternel, qui a pris les rênes de cette communauté après les élections tenues le 15 septembre 2021. à Kinshasa. Sur les 53 membres effectifs habilités à voter selon les textes régissant la communauté, 37 votes ont porté le Pasteur Moïse Mbiye à la tête de la communauté en tant que représentant légal.

Portrait du Pasteur Moïse Mbiye

Depuis plus de 10 ans, Moïse Mbiye est pasteur dirigeant l’assemblée centrale de Limete 1ère rue Funa. Cinquième d’une famille de 9 enfants, il est né à Kinshasa le 9 septembre 1982 de l’Apôtre Emmanuel Mbiye Mulaya et de Thérèse Bitota. A l’âge de 6 mois, son père le consacre à l’église, ce qui va influencer sa vie, orientée vers le service de Dieu dès l’âge de 10 ans. L’âge auquel son père a découvert sa passion pour la musique lorsqu’il a rejoint un groupe d’enfants appelé “Groupe de culte junior”
Après ses études, Moïse Mbiye intègre l’école théologique de Kinshasa, dirigée par un théologien canadien, dont il sort diplômé avec mention en théologie. Moïse Mbiye a appris à diriger l’église sous la supervision et les conseils du pasteur Ignace Ndumbi de la Cité Bethel de Salongo/Debonhomme et est devenu plus tard son entraîneur adjoint.
De 2007 à 2009, il s’est pleinement engagé dans l’œuvre missionnaire en établissant plusieurs églises à l’Est de la RD Congo et au Centre du Congo sous la supervision du Pasteur Celé Mitanta, avant d’être nommé Coordonnateur de la Jeunesse Missionnaire pour les JMC du Christ en sigle au siège de la Cité Bethel Limete Funa.
Lorsque l’apôtre Emmanuel Mbiye Mulaya est tombé malade, l’église a traversé une période difficile marquée principalement par des schismes, des conflits internes et des luttes de leadership. Puis l’église perd son secrétaire général. Moïse Mbiye est nommé coordinateur de toutes les assemblées de Cité Béthel et tente de relever plusieurs défis, dont la restauration de l’église et les finances.
En 2021, l’église se réunit en assemblée générale sous la supervision de son père biologique, revenu de soins en Europe. 53 membres de l’église qui sont légalement reconnus comme pouvant siéger se réunissent à ces réunions
A l’issue de cette deuxième Assemblée Générale, Moïse Mbiye prend la relève en tant que Secrétaire Général. Après un mandat d’intérim de quatre mois, il est confirmé à ce poste.
A son retour en Europe pour se faire soigner, Emmanuel Mbiye est décédé, son corps a été ramené à Kinshasa le 9 septembre 2021 et inhumé le 11 du même mois.
Le 12 septembre, selon le règlement statutaire de l’église, 53 membres se retirent, d’où Moïse Mbiye sera nommé représentant légal à la place de l’Apôtre Emmanuel Mbiye, après un vote au cours duquel il a recueilli 37 voix sur 53 voix.
Par ailleurs, le Pasteur Moïse Mbiye porte également plusieurs autres casquettes, notamment celle de chantre du Seigneur et d’écrivain. Musicien de gospel, il a derrière lui plusieurs albums à succès dont : CHAMPION avec la chanson eben Ezer, l’album HEROS avec tango na ye, l’album JE T’AIME avec ye Oyo, l’album TRIOMPHE zo landi nga ti awa et na nzela na nga da ne compte que ceux-là. En tant qu’auteur de plusieurs livres dont Firm for Flight, Season of Claim, The Helmet of Salvation et bien d’autres.
Le ministère du Révérend Pasteur Moïse MBIYE aujourd’hui se caractérise par des enseignements profonds, la formation des serviteurs de Dieu, la transmission de la sagesse ainsi que la démonstration de la puissance de Dieu à travers des miracles, des guérisons et la délivrance de captifs. L’objectif est d’encourager tous ceux qui s’associent à son ministère à devenir des leaders dans leurs domaines de prédilection.

Lire Aussi :  les élus du personnel déclenchent leur droit d'alerte

Bélise OKONDA

Soutenez le journal chrétien

Merci pour soutenir le Christian Heraldun moyen de vérité qui transmet l’information à travers le tamis de l’évangile.

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture en France, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66% pour les particuliers et 60% pour les entreprises.
Vous recevrez immédiatement un reçu fiscal émis par J’aime l’infoassociation reconnue d’intérêt général dont le but est de soutenir le pluralisme de l’information et la défense d’une imprimerie numérique indépendante et de qualité.

Lire Aussi :  Super Mario Bros : un premier film pour lancer le Nintendo Cinematic Universe ?

Si vous êtes un particulier résidant en Francevos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Si vous êtes une société française soumise à IR ou IS, 60% de votre don au Journal Chrétien est déductible des impôts dans la limite de 5‰ de chiffre d’affaires. La réduction d’impôt sur le montant dépassant ce plafond est reportable pendant 5 ans après l’année du don.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button