Le Groupe Volkswagen et PowerCo SE se lancent dans la recherche d’un site pour implanter la première gigafactory d’Amérique du Nord

Le groupe Volkswagen et son activité de batteries PowerCo SE, créée en juillet 2022, prévoient d’accélérer le développement de leur activité de batteries à l’échelle mondiale avec une implantation rapide en Amérique du Nord. Oliver Blume, PDG de Volkswagen, et François-Philippe Champagne, ministre canadien de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, ont signé hier à Wolfsburg un avenant au protocole d’entente conclu en août dernier pour identifier les emplacements qui pourraient accueillir l’usine de production de cellules de batterie au Canada. Les deux parties poursuivent la coopération entamée en août dans les domaines de la création de valeur pour les batteries, de la logistique d’approvisionnement en matières premières et de la production de matériaux cathodiques. En outre, PowerCo et le groupe de technologie des matériaux Umicore ont convenu de développer un accord stratégique pour fournir des matériaux cathodiques à l’Amérique du Nord. En septembre, les deux sociétés ont annoncé qu’elles coopéreraient pour créer une joint-venture en Europe qui assurerait la production de matériaux cathodiques et de précurseurs.

Oliver Blume, PDG du groupe Volkswagen : “Les technologies de batteries sont un pilier stratégique pour nous, nous travaillons donc avec diligence pour lancer notre activité de batteries.” Le Canada est une option logique pour construire une gigafactory dans la région nord-américaine. Ce pays offre en effet un cadre réglementaire exigeant en termes de développement durable et de conditions économiques idéales, et le gouvernement canadien a déjà prouvé sa force et sa fiabilité en tant que partenaire. Et ce n’est qu’un début : le marché nord-américain des véhicules électriques évolue et nous nous engageons à investir dans toute la région pour profiter de cette opportunité historique pour Volkswagen et nos clients. »

François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie du Canada : « La fabrication automobile est un secteur important de l’économie canadienne, faisant vivre des centaines de milliers de familles. Alors que la transition vers un avenir plus propre et plus vert se déroule, les connaissances et l’expérience de la main-d’œuvre qualifiée du Canada sont essentielles pour aider à construire les véhicules verts de l’avenir. L’entente d’aujourd’hui entre le Canada et Volkswagen est un autre grand pas en avant, nous permettant de continuer à travailler ensemble pour rendre les transports canadiens et allemands plus propres et répondre à la demande de véhicules zéro émission dans le monde et en Amérique. »

Lire Aussi :  Blizzard partage ses plans de 2023 pour World of Warcraft - World of Warcraft

L’avenant au protocole d’accord a été signé lors de la conférence phare mondiale sur la technologie du groupe Volkswagen qui s’est tenue à Wolfsburg sous le thème “be more”.

Le protocole d’entente entre le groupe Volkswagen et le Canada a été signé en août 2022. Pour assurer le développement d’une production durable de batteries, les deux parties entendent s’appuyer sur des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) reconnus et renforcer la coopération entre PowerCo et Canadian exploitation minière. un secteur considéré comme un pionnier mondial en matière de responsabilité et de transparence.

L’avenant au protocole d’accord qui vient d’être signé se concentre sur la recherche de sites potentiels pour la gigafactory. Thomas Schmall, membre du directoire de Volkswagen AG responsable de la technologie et président du conseil de surveillance de PowerCo SE, a expliqué : « Chaque fois que nous investissons dans la production de batteries respectueuses de l’environnement, nous ne considérons pas seulement les caractéristiques, mais aussi l’infrastructure de la localisation, mais aussi et surtout la disponibilité des énergies renouvelables en quantité suffisante et la compétitivité des conditions financières. Il a ajouté que le Canada figurait parmi les options les plus probables pour l’implantation d’une usine en Amérique du Nord et a conclu : « PowerCo mènera des négociations intensives avec toutes les parties concernées dans un proche avenir pour identifier l’emplacement le plus compétitif.

Nouveau contrat de matériaux cathodiques entre PowerCo Umicore

Lire Aussi :  PlayStation Plus Extra et Premium : une saga culte est sur le point de quitter le catalogue PS5 et PS4 de Sony

Afin de permettre le développement des chaînes d’approvisionnement nécessaires à la production de cellules de batterie en Amérique du Nord, PowerCo SE et le groupe belge de technologie des matériaux Umicore renforcent leur coopération pour développer des chaînes d’approvisionnement régionales pour les matériaux de batterie longue durée. Hier, les partenaires ont signé un protocole d’entente pour un partenariat stratégique à long terme visant à garantir l’approvisionnement en matériaux cathodiques pour les futures opérations de fabrication de cellules de batterie en Amérique du Nord.

Levier technologique clé pour améliorer les performances des batteries et facteur de coût majeur dans leur production, représentant près de 50% du coût total de la cellule, les matériaux cathodiques actifs sont essentiels à la réussite de la transition vers l’électromobilité. En septembre de l’année dernière, les deux partenaires ont déjà convenu de créer une joint-venture qui fournira aux usines européennes de fabrication de batteries unifiées de PowerCo leurs principales matières premières à partir de 2025. L’objectif des deux partenaires est de produire des matériaux cathodiques et leurs précurseurs pour des cellules de 160 GWh par an d’ici 2030, soit une production annuelle qui pourrait équiper environ 2,2 millions de voitures entièrement électriques. La transaction est toujours soumise à l’approbation des autorités compétentes et au respect des conditions de clôture standard.

En signant cette entente d’approvisionnement stratégique complémentaire, les partenaires étendent la portée de leur coopération au Canada. L’objectif de cet accord est de fournir des capacités logistiques à des prix compétitifs et d’établir des contrats fermes pour la fourniture de matériaux cathodiques et de précurseurs pour soutenir la production future des cellules de batterie PowerCo SE. La quantité projetée est de 40 GWh par an en 2030, ce qui correspond à près de 550 000 véhicules entièrement électriques. Les premières livraisons devraient commencer en 2027. Afin d’assurer l’approvisionnement de plusieurs partenaires, Umicore prévoit de lancer la construction d’une usine canadienne pour la production à grande échelle de matériaux cathodiques et de précurseurs à partir de 2023. Cette usine sera la première usine de production site du genre en Amérique du Nord.

Lire Aussi :  Le Mans gagne encore, Boulogne-Levallois aussi - Sports

Jörg Teichmann, directeur des achats de PowerCo SE : « Ce partenariat permettra à PowerCo d’accéder à des matériaux cathodiques produits localement pour la production de cellules de batterie en Amérique du Nord. Ainsi, avec Umicore, nous bénéficierons d’un partenaire éprouvé et éprouvé et de produits de qualité. »

Ralph Kiessling, EVP Energy & Surface Technologies chez Umicore : « En élargissant la portée de notre partenariat outre-Atlantique, nous renforçons les convictions stratégiques partagées par Umicore et PowerCo pour permettre et accélérer le déploiement d’une mobilité propre avec une base logistique locale fiable et En concluant un partenariat à long terme avec PowerCo, Umicore consolide son projet de construction de la première usine canadienne de production de précurseurs et de matériaux cathodiques.

PowerCo continue de développer son activité mondiale de batteries

PowerCo SE est un acteur majeur dans le développement des activités de création de valeur des batteries en Amérique du Nord. Dirigée par Frank Blome, son PDG, l’entreprise regroupe l’ensemble des activités batteries du groupe et prévoit de fournir les cellules de batteries qui permettront à Volkswagen de lancer son offensive d’électromobilité. L’activité de fabrication de cellules de batterie, qui connaît une croissance rapide dans le monde entier, est un pilier essentiel de la stratégie NEW AUTO de Volkswagen, qui vise à faire du groupe un leader mondial des solutions logicielles de mobilité durable. En collaboration avec ses partenaires, PowerCo SE déploie des capacités de fabrication de cellules de batterie hautement normalisées dans le monde entier pour répondre à la demande croissante de cellules qui alimentent l’électromobilité durable basée sur la batterie.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button