la SNCF jugée coupable d’homicides et de blessures involontaires

La SNCF était 300 000 euros d’amende. Les deux autres prévenus ont été libérés dans l’affaire de la catastrophe ferroviaire de Brétigny en juillet 2013.

Articles rédigés par

installée

renouvellement

temps de lecture: 1 minute.

Après huit semaines de procès, la SNCF a été reconnue coupable mercredi 26 octobre par le tribunal d’Evry d’homicides et de blessures involontaires, neuf ans après la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne) qui a fait sept morts et des centaines. rarement

Lire Aussi :  Juillan. Portes ouvertes à l’espace France Services

>> L’accident de train à Brétigny-sur-Orge : un article à lire pour comprendre les enjeux du procès, près de neuf ans après la catastrophe.

La SNCF a été condamnée à une amende de 300.000 euros, plus lourde que les 225.000 supportés, en raison de la récidive judiciaire de l’entreprise en matière de meurtre, a expliqué le président du tribunal, déterminant que la SNCF a réalisé un chiffre d’affaires de 34,8 milliards. euro en 2021. La SNCF est condamnée pour avoir failli à sa mission de maintenance, comme l’héritier criminel de SNCF Infra, responsable de la maintenance au moment des faits. Le 12 juillet 2013, le pivotement de l’attelle, sorte de grosse agrafe joignant deux rails, a provoqué le déraillement de l’Intercités Paris-Limoges, à Brétigny, au sud de Paris. Ce pivotement, selon le tribunal, est la conséquence de l’évolution de fissures dans l’un des cœurs de l’appareil de voie prévu, fissures détectées en 2008 mais peu surveillées depuis cinq ans. “La surveillance négligente de ce cœur est certainement liée au déraillement”a déclaré le président, balayant la défense de la SNCF qui attribuait l’accident à un défaut indécelable de l’acier.

Lire Aussi :  l'imam Hassan Iquioussen placé en centre fermé en vue de son expulsion

En revanche, le chef de ligne du réseau SNCF (ex-Réseau Ferré de France) a été libéré, ainsi que Laurent Waton, un ancien cadre ferroviaire, qui avait effectué la dernière tournée de surveillance, huit jours avant le drame.

Lire Aussi :  EN DIRECT - Armistice du 11-Novembre: Emmanuel Macron salue les personnalités politiques



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button