Guerre en Ukraine : “Soit nous gagnons, soit il y aura la Troisième Guerre mondiale”, menace une propagandiste russe

Un propagandiste du Kremlin assure à la télévision d’Etat que la Russie provoquera une autre guerre mondiale si son invasion de l’Ukraine échoue.

Marguerite Simonianrédacteur en chef de Russia Today, a suggéré que Le monde pourrait entrer dans un nouveau conflit majeur si Kyiv rend la Criméeque la Russie a annexé en 2014.

Sur une chaîne Télévision d’Etat russeune journaliste russe connue pour sa position pro-Kremlin a déclaré : Ils (l’Occident et l’Ukraine) croient que l’Ukraine devrait tout prendre. Le Donbass, la région de Kherson, Zaporozhye et la Crimée leur conviendraient également. Les autres options ne leur conviennent pas. La troisième guerre mondiale ne leur convient pas non plus.

Lire Aussi :  entre soutien à Kiev et risque d’escalade avec Moscou, la ligne de crête des Occidentaux

Lire aussi :
Guerre en Ukraine : des soldats russes « meurent d’hypothermie » à cause d’un équipement d’hiver « inadéquat », selon un expert en sécurité

« Soit on gagne, soit il y aura une troisième guerre mondiale »

Plus tard, Margarita Simonyan prend un ton beaucoup plus menaçant. « Soit nous gagnerons en considérant notre victoire, soit tôt ou tard il y aura une troisième guerre mondiale. Je ne vois pas d’autre moyen.” Ces déclarations inquiétantes sont apparues dimanche 4 novembre sur le compte Twitter de Julia Davis, la créatrice du Russian Media Monitor. Le ton belliqueux du journaliste tranche avec ce qui s’est passé ces dernières semaines. Face aux défaites subies par son armée, la télévision d’Etat russe a laissé entrevoir la possibilité d’une défaite en Ukraine et critiqué certains chefs militaires.

Lire Aussi :  Un milieu de terrain international ciblé !

La Russie a annexé quatre régions de l’Ukraine après décret signé Vladimir Poutine Le 30 septembre après que les habitants auraient voté massivement pour rejoindre le pays. les résultats sont massivement rejetés communauté internationale, qui évoque notamment la « mascarade ». Aucun des territoires annexés par la Russie, à l’exception de la Crimée, n’est sous contrôle russe total alors que les forces ukrainiennes continuent de reprendre des territoires dans l’est du pays.

Lire Aussi :  deux hélicoptères entrent en collision près du parc Sea World, au moins 4 morts

La responsable de RT, Margarita Simonyan, ment que la Russie a en fait conquis Kyiv au cours de la première semaine de la guerre, puis l’a simplement renoncée. Simonyan explique pourquoi elle ne croit pas que la Russie frappera Kyiv avec une arme nucléaire – non pas parce que beaucoup de gens mourront, mais à cause des lieux saints. pic.twitter.com/rK1ughAo4L

– Julia Davis (@JuliaDavisNews) 4 décembre 2022



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button