Équitation/Concours Complet International 5* de Pau. Pour Maxime Livio et Carouzo, l’avenir passe peut-être par Paris

Eligible d’office aux prochains Jeux Olympiques, l’équipe de France dispose désormais d’un vivier de 26 couples (dont 20…

Qualifiée d’office pour les prochains Jeux olympiques, l’équipe de France dispose désormais d’une réserve de 26 couples (dont 20 coureurs) qui se disputeront trois places, plus un espace de réserve réservé à l’entraîneur Thierry Touzin pour s’entraîner. Trois cavaliers de cet élevage sont inscrits dans l’un des sept CCI 5* du circuit, équivalent à un Grand Chelem dans le monde du tennis. Le n°1 français Maxime Livio était l’un d’entre eux. L’occasion pour un Dijonnais de 35 ans de voyager à Paris sur un cheval de 10 ans potentiellement mature. Mais qui ce week-end en Béarn affrontait pour la première fois une compétition de ce niveau.

Lire Aussi :  Le Centre du commerce international s’associe à MFS Africa pour accélérer la numérisation dans 10 marchés africains

Caruso Bois Marotein, qui a terminé 32e en dressage (35,1 points) et qui s’en sortait bien en cross (10 secondes d’avance), a confirmé les promesses qui lui avaient été faites. « Le cheval du futur, dit Thierry Touzin, même s’il est encore en dressage. En revanche, en cross, il a fait une démonstration, d’autant que le coureur est très doué. Je le trouve à ce niveau, c’est facile et a vraiment un profil pour Paris. »

Sensible

Il n’est certainement pas le seul parmi les chevaux de Maxim Livio. “En vue des JO, je prépare évidemment un groupe de chevaux de même niveau, car si on en préfère un et qu’il est blessé, son remplaçant doit être de la même qualité”, demande le cavalier dijonnais. Un cheval ne suffira donc pas, mais Caruso est en affaires. D’autant que son âge le prédispose à atteindre la maturité à l’heure dite. « Pour Paris, il sera assez âgé, même si des chevaux aussi sensibles ne sont pas ceux que nous préférons avoir dans l’équipe. Une petite chose peut ruiner leur travail. Mais son gros plus, c’est que s’il n’est pas pris pour Paris, alors il pourra affronter n’importe quel 5*, notamment Burley, ce que je n’ai pas encore fait et où il pourrait m’emmener. »

Lire Aussi :  Des simulations montrent un échec probable d'une invasion chinoise de Taïwan en cas d'aide américaine

Potentiel de monstre

Mais avant cela, nous parlerons de freiner les émotions d’un cheval aussi prometteur qu’émotionnel. “Lorsque vous obtenez un cheval à ce niveau à 10 ans, il y a encore des ajustements, évidemment”, poursuit Livio. Il est encore fiévreux dans ses émotions. Mais cette sensibilité fait aussi partie de son talent, comme ce fut le cas lors de ce cross samedi. Il comprend les combinaisons plus vite que les autres, il s’économise vraiment dans les sauts, il est très maniable. Aujourd’hui, il m’a fait plaisir. Et ce n’est pas surprenant. Compter sur un cheval qui revient et en redemande malgré 10 secondes d’avance sur 5* est de très bon augure. »

Lire Aussi :  première exécution d'un homme impliqué dans les manifestations contre le régime

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button