Coupe du monde 2022 | Du chômage à titulaire à la Coupe du monde avec les Pays-Bas, le fabuleux destin de Noppert

L’énigme de Louis Van Gaal a-t-elle enfin été résolue ? L’ancien entraîneur du FC Barcelone et du Bayern Munich cherche des assurances dans les buts depuis sa reprise de l’équipe nationale néerlandaise en août 2021 et n’a cessé de multiplier les tests pour trouver le gardien idéal. Le choix du leader historique masculin néerlandais est finalement revenu à Andries Noppert, novice au niveau international.

Les sortants Tim Krul et Jasper Cillessen, habitués au poste depuis 2013, cèdent leur place à l’actuel gardien du SC Heerenveen. A 28 ans et avec un peu plus de 50 matches en pro, Andries Noppert est la grande surprise batave de cet automne. Et le géant n’a pas tardé à montrer la confiance que l’entraîneur Louis Van Gaal a placée en lui.

Chômage et D2 étaient très anciens : deux ans changent de dimension

Pourtant, le tracé du dernier rempart d’Oranje ressemble clairement à un parcours du combattant infernal. Éduqué à Heerenveen, Noppert a beaucoup lutté avant de se faire connaître du public. Remplaçant perpétuel lors de ses premières saisons, après avoir passé l’Italie et Foggia, en Serie B, Batavia s’est même retrouvé sans emploi après un échange mitigé à Dordrecht en 2020.

Lire Aussi :  ce qu’il faut savoir de la Tunisie

Lorsque sa famille lui conseille de raccrocher, Noppert reste. Ce sont finalement les Go Ahead Eagles qui lui donneront une chance en janvier 2021. Comme le dernier espoir de démarrer enfin une carrière plus que tournoyant. Dans le club mythique de Deventer, Noppert patiente. Avant de gagner sa place de titulaire au milieu de la saison dernière suite au départ de son rival surinamais Warner Hahn.

Suivez l’UCI Track Champions League en vous abonnant à Eurosport !

Après un gros début de saison à Heerenveen, qu’il a découvert lors du mercato de l’été dernier, le gardien de 28 ans continue d’impressionner. “Nous le voyions comme une bonne signature pour Heerenveen, mais le voir à ce niveau était complètement inattendu. Il est venu ici avec les bagages de Kees van Wonderen, le manager qui lui a donné sa chance à Go Ahead.“, explique Reon Boeringa, rédacteur en chef de Voetbal International.

Sécurité dans les duels, redémarrage à la Pogba: Upamecano marque 7 dégagés

Novice dans le choix, mais rapide dans le bain

Andries Noppert a gardé six cages inviolées au cours des quatorze premières journées de l’Eredivisie. Il a convaincu Louis Van Gaal, qui l’avait déjà invité à Oranje pour la Ligue des Nations en septembre. La décision a inévitablement surpris notre collègue. “Son invitation au tournoi était déjà surprenante. Le fait qu’il ait commencé dans le premier match était une surprise encore plus grande…

Le gardien de Superfriezen n’était jamais apparu en tunique orange avant lundi et le premier match de la Coupe du monde contre le Sénégal (0-2) et il a rendu une très belle copie de son baptême du feu. “Son manque d’expérience internationale était une préoccupation, mais il a très bien performé contre le Sénégal, il a donc soutenu la décision de Van Gaal.“, analyse Heerenveen et le joueur au quotidien.

Apaisant, répertorié comme un « stoppeur », Noppert contredit presque le profil des gardiens modernes décrit par Roen Boeringa. « En raison de son gabarit, il excelle dans les airs et a la capacité de récupérer le ballon, ce qui est assez impressionnant. Il a de bons réflexes, il est fort en un contre un. En revanche, il a plus mal aux jambes. ..

Du Brésil au Portugal : voici nos coups de cœur de la Coupe du monde

Le gros bénéfice de la nouvelle valse des portiers de Van Gaal

Pourtant, c’est une longue convalescence pour le gardien dégingandé, le plus grand joueur de la Coupe du monde à 2,03 m, qui lui a permis de couvrir sa nation lundi. Bien que son jeu au pied ne soit pas des plus fiables, Louis Van Gaal a été clair en choisissant Noppert. “Je l’ai choisi pour arrêter les ballons. Il est le gardien de but et son travail consiste à arrêter les balles“, a commencé l’entraîneur avant le match entre Teranga Lions et Oranje.

Car “LVG” n’a cessé de se battre pour trouver la bonne formule dans les cages depuis son retour. Il faut dire que le staff néerlandais a été surpris lors de l’annonce des sélectionnés au début du mois, n’hésitant pas à rattraper Flekken, en pleine forme à Fribourg, et surtout à Cillessen, en difficulté depuis son départ de l’Ajax en 2016. .Cillessen a toujours fait du bon travail et nous nous attendions à ce qu’il soit là. Son exclusion reste un mystère complet tant les raisons invoquées par Van Gaal sont pour le moins discutables.“, élude l’éditeur de VI.

Mais la première sortie de la recrue Noppert semble donner raison à l’ancien entraîneur du Bayern Munich, qui a d’abord privilégié la forme, comme le souligne notre confrère. “Noppert a été sélectionné en raison de ses bonnes performances à Heerenveen cette saison. Cette forme a été le facteur décisif dans la sélection de Van Gaal.” La confiance en soi de ce moment est justifiée par le nouvel or de Hollande, pour qui le rêve ne demande qu’à continuer.

Andries Noppert lors du match entre la Hollande et le Sénégal lors de la Coupe du monde 2022.

Crédit : Getty Images

Coupe du monde

Le départ parfait pour les Pays-Bas

21/11/2022 à 18:01

Coupe du monde

Les tribunes se sont vidées à la mi-temps : une première « minable » pour le public qatari

21/11/2022 à 07:58

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button