ce qu’il faut retenir de la journée du 1er novembre

Les céréales ukrainiennes sont de retour sur la table des négociations. Le Centre conjoint de coordination (JCC), qui est responsable de l’accord international sur ces exportations, a déclaré mardi 1er novembre que les cargos transportant des céréales russes seront arrêtés mercredi, et ce pour une durée indéterminée. Le CCM garantit que toutes les parties à cet accord, à savoir l’Ukraine, la Turquie et la Russie (qui a suspendu son adhésion le 29 octobre), ont confirmé l’arrêt de la navigation maritime. Franceinfo couvre les derniers développements du conflit en Ukraine.

Nouvelle vague de déplacements de population à Kherson

Les autorités d’occupation russes à Kherson, dans le sud de l’Ukraine, ont annoncé mardi qu’elles avaient commencé le déplacement de milliers de personnes supplémentaires. Les troupes de Kyiv mènent depuis plusieurs semaines une contre-offensive pour reprendre la région de Kherson, se déplaçant d’ouest en est. “Nous allons réinstaller et réinstaller jusqu’à 70 mille personnes” se trouve actuellement dans une bande de 15 kilomètres de profondeur à l’est sur la rive gauche du Dniepr, a déclaré le gouverneur de Kherson nommé par Moscou, Vladimir Saldo.

Lire Aussi :  Développement durable: le cabinet BCF rejoint le réseau international Baker Tilly

Les habitants de Kiev ont trouvé un approvisionnement en eau

Une annonce aussi agréable pour les habitants de Kiev a été faite mardi Télégramme sur Vitali Klitschko, maire de la capitale ukrainienne. source de courant” a également été restauré, a indiqué l’édile, même si les coupes sont toujours de mise. À proximité 80% des Kyivans se sont retrouvés sans eau lundi après la grève des Russes. Plus de 300 000 foyers se sont également retrouvés sans électricité.

Deux conférences pour l’Ukraine sont prévues en France en décembre

Lors d’un entretien téléphonique mardi 1er novembre, Emmanuel Macron et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky ont évoqué “une conférence internationale pour soutenir la résilience civile du pays à l’hiver” que la France prévoit d’organiser le 13 décembre à Paris, réunissant donateurs et divers autres participants. “Pour cela, des travaux préparatoires avec d’autres partenaires de l’Ukraine seront lancés dans un avenir proche”précise le Palais de l’Élysée en annonçant en plus « Conférence bilatérale visant à mobiliser les entreprises françaises »la veille, 12 décembre.

Lire Aussi :  Liga | Real Madrid | Blessure, Coupe du monde, retraite internationale... Karim Benzema revient au terrain

Moscou a de nouveau accusé le Royaume-Uni d’avoir saboté le gazoduc Nord Stream

Le Kremlin continue d’accuser les Britanniques d’être impliqués dans les explosions de septembre qui ont endommagé les gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2 en mer Baltique, construits pour transporter le gaz russe vers l’Europe. “Nos agences de renseignement ont des preuves que l’attaque a été dirigée et coordonnée par des experts militaires britanniques.”Cela a été annoncé mardi par le secrétaire de presse du président russe Dmitri Peskov. Samedi 29 octobre, la défense britannique a condamné la première accusation. “fausses déclarations” La Russie avait l’intention, dit-elle, “Pour détourner l’attention”.

Redémarrer les discussions pour l’exportation de céréales ukrainiennes

Le président turc Recep Tayyip Erdogan rencontrera ses homologues russe Vladimir Poutine et ukrainien Vladimir Zelensky dans les prochains jours pour relancer un accord sur les exportations de céréales ukrainiennes, a annoncé mardi le ministre turc des Affaires étrangères. Notre président parlera à Poutine et Zelensky dans les prochains jours.Cela a été déclaré aux journalistes par Mevlut Cavusoglu. “On pense qu’on va s’en sortir”a-t-il ajouté, assurant que l’accord sur les céréales « bénéfique pour tous ».

Un haut diplomate américain à Kyiv pour montrer son “soutien” aux États-Unis

Lire Aussi :  Voitures électriques : le turc Togg veut s’imposer sur le marché international

Karen Donfried, une diplomate américaine, s’est rendue mardi en Ukraine pour apporter “soutien permanent” des États-Unis vers un pays occupé par la Russie. La visite au rythme effréné intervient quelques jours seulement avant les élections de mi-mandat aux États-Unis, ce qui pourrait affecter l’aide fournie par Washington. Mardi et mercredi à Kyiv, la secrétaire d’État adjointe aux Affaires européennes Karen Donfried devait rencontrer des membres du président et des diplomates ukrainiens, ainsi que des représentants de la société civile, selon un communiqué du département d’État américain.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button