Carburants : des difficultés à trouver de l’essence ce week-end ? Pourquoi ça risque de durer…

Alors que le rabais sur le carburant du gouvernement touche à sa fin, les automobilistes recherchent un dernier plein à prix coûtant. Face à une forte demande ce week-end en Occitanie, pourquoi risque-t-on de tomber à nouveau en panne d’essence ?

Avec diminution de la remise annoncé le 16 novembre et manque de temps de sortie après la normalisation de la situation dans les raffineries, cette semaine, l’Occitanie pourrait également faire face problèmes d’approvisionnement.

Où trouver du carburant en Occitanie ?

En attendant un Retour à la normaleles stations subissent une dernier afflux massif ce week-end. En Occitanie les stations sont éteintes grandes villes est touché par le phénomène.

Montpellier, trois stations à court de carburant ce 12 novembre, les prévisions seront réévaluées en fin de week-end et jusqu’à mercredi prochain.

Lire Aussi :  CARTE. Où se trouvent les gisements de lithium en France ?

Ainsi les gares Immense casino rue Professeur Maximillien Nguyen-Phung dans la partie nord de la ville, Accès total Rue Maurice Ravelet et Relais total Martelle avenue de la recambale, toutes deux dans le quartier des Cévennes, souffre aujourd’hui d’une pénurie.

À Toulouse et son agglomération, ce sont 15 stations qui connaissent le week-end une pénurie, tant au centre de la grande ville que dans les villes et villages périphériques. Ils concernent tous les deux les stations-service Esso que Total. (Cliquez sur la carte ci-dessous).

Plus local, à Millau, Castres, Alès ou Carcassonne, il sera difficile de s’approvisionner. Mais ces problèmes affecteront des endroits très spécifiques et ne paralyseront pas toutes les pompes de ces villes.

Si la fermeture de certaines stations peut interpeller, ne vous inquiétez pas. La pénurie de carburant semble s’atténuer et la dernière raffinerie est bloquée a repris une activité normale la semaine dernière. Après forte demande de ce week-end et du temps de recharge habituel, il va falloir s’armer de patience pour un vrai retour à la normale la semaine prochaine.

Lire Aussi :  Smart Good Alliance et La Poste s'associent pour cette cause -

En France, un quart des gares étaient concernées

Le carburant manque encore à certaines stations, c’est surtout le cas autour des grandes villes comme l’indique BFM où près d’un quart des gares rencontrant des problèmes d’approvisionnement.

La carte pénurie.mon-essence.fr (cliquer sur l’image ci-dessus) est largement utilisée, notamment sous la grève dans les raffineries pour faire le point sur les manquements selon les stations montre que la situation est encore tendue dans certaines zones.

Lire Aussi :  950 euros d'allocation versée à certains foyers ! Qui sont les bénéficiaires de cette aide ?

A lire aussi :
Carburant : pénuries, files d’attente… pourquoi peut-on avoir du mal à faire le plein ce week-end ?

Pour expliquer ces tensions, Olivier Gantois, président de l’Association française des industries pétrolières, explique à nos confrères que si tous les blocages ont été levés, “toutes les raffineries de France sont désormais opérationnelles, mais pas toutes à leur cadence de production normale”.

Fin de remise le 16 novembre

Dans 4 jours le gouvernement baissera son 30 centimes de réduction sur le prix du carburant à la pompe. Si le directoire explique qu’il ne le terminera pas avant le 31 décembre prochain, l’aide cessera 30 à 10 øre le 16 novembre. Une hausse du prix de l’essence a laissé certaines personnes désireuses de profiter d’un carburant moins cher ce week-end…

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button