Ayem Nour : images à l’appui, elle profère de nouvelles et graves accusations envers son ex Vincent Miclet

Aim Noor a posté une nouvelle photo sur son compte Instagram le samedi 26 novembre 2022. Les gens de TPMP Elle a dévoilé de nouvelles preuves concernant son ex-concubin, Vincent Miglet, qui avait été violent avec elle.

Cette affaire continue d’être discutée. Au fil des années, Aim Noor et Vincent Miglet ont vécu une belle histoire d’amour. Ayvin est né de cette relation et en juin 2016, le couple se sépare, Aim Nour vit désormais dans le sud de la France et Vincent Miglet est au Maroc. Mais ensemble, ils font l’actualité. Il y a quelques semaines, l’homme d’affaires a posté sur son compte Instagram un message dans lequel Ayyam Noor affirmait avoir kidnappé son fils. : « Le lundi matin, après avoir déposé mon fils à l’école américaine, sa mère Aim Noor l’a retiré de l’école sans ma permission car il était complice de sa mère Farida. Jusqu’à ce que je te parle, nous n’avions aucune nouvelle d’Aiwin. Si quelqu’un peut le voir ou le trouver, merci de me le faire savoir. Merci”.

L’ancien candidat à la télé-réalité a nié les allégations, tout en les condamnant “Une situation dramatique et dangereuse”. En effet, selon lui, Vincent Miglet conservera le passeport de son fils, l’empêchant de rentrer en France, alors que l’ordonnance du tribunal garantit la garde du garçon : “Il est important aujourd’hui que vous découvriez le vrai visage de cette personne et de ceux qui l’entourent. Payer de faux blogueurs pour essayer de me pousser au suicide ne fonctionnera pas. Ma priorité reste mon enfant. Je m’occuperai d’eux bientôt ».

“Non, ce ne sont pas que des égratignures.”

Ayem Nour a posté plus tard une photo avec des marques violentes sur son cou, avec la légende suivante : “2016. A partir de maintenant, je dirai toute la vérité”. Suite à la publication de cette photo, son ex-petit ami a annoncé avoir porté plainte en diffamation. Mais ce samedi 26 novembre 2022, journaliste Les gens de TPMP J’ai décidé de donner des nouvelles sur Instagram et d’en dévoiler un peu plus sur les signes de violence : “Je suis épuisé, le cauchemar continue, mon fils et moi sommes en quarantaine au Maroc depuis 13 jours” Elle commence à écrire. “Et non, malheureusement ce n’était pas de simples égratignures… c’était quelques secondes étranges, avec l’envie de me couper le souffle. L’acte aurait pu être fatal. Tout cela chez nous devant notre bébé qui venait juste de quelques mois…”

Aim Noor poursuit : “Le lendemain, malgré tout, pour cacher la vérité, pour cacher une fois de plus ce monstre, j’ai recouvert mes blessures d’une minerve et j’ai pris l’antenne de mon projet… une poignée, un certificat médical et des e-transactions “. Les e-mails le prouvent. Et ce fut le début des horreurs que j’ai subies. Seulement. Voici donc l’envers de l’horrible tenue que tu as prise pour un conte de fées depuis le début…”. Vincent Miglet n’a pas apprécié ces nouvelles révélations.

Lire Aussi :  Margot Robbie montre sa peau, Olivia Wilde devient pure à la première de "Babylon" de Brad Pitt



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button