Avec Surrender, Bono se livre dans des mémoires intenses

Il voulait être Jésus et Elvis et il serait Bono. Le chanteur principal de l’un des plus grands groupes de rock de l’histoire, U2, est à la fois militant et militant pour l’annulation de la dette des pays pauvres pour les malades du sida.

L’histoire de Bono et U2 a déjà été largement écrite ; Nous pensons notamment au livre d’entretien Bono par Bono Au début des années 2000, l’écrivain (et ami de la star) Michka Assayas a signé.

Admiré autant que critiqué

Mais Abandon Témoignage de premier ordre signé par Bono. Une autobiographie à l’image de l’Irlande : fascinante et irritante. En quarante chapitres, il revient sur le parcours qui a fait de U2 une rock star aussi critique que lui après ses chansons, tout en donnant quelques clés pour comprendre certains sujets du groupe.

Lire Aussi :  Quinté PMU - Pronostic du PRIX DE L'ELEVAGE 31 oct. 2022

Les près de 700 pages de ce carnet voient passer de nombreux musiciens à la postérité, mais un Wqui est qui De Mikhaïl Gorbatchev à Steve Jobs en passant par Barack Obama et Angela Merkel et Volodymyr Zelensky sont les grands de ce monde.

Lire Aussi :  critique hémorroïde fantasy sur Disney+

Des concerts dans les stades aux cliniques en Afrique en passant par le bureau ovale de la Maison Blanche, Bono vous fait pâmer.

Qui est vraiment Paul David Hewson ?

Le plus intéressant est caché dans les premiers chapitres Abandon Il devine que son vrai nom est Paul David Hewson.

Un jeune homme humoristique et rebelle, plongé dans la foi, la mort brutale d’Iris, sa mère, alors qu’il avait 14 ans, fâchée contre son père, sauvée par les rencontres : Ali, qui est encore aujourd’hui sa femme, l’autre héroïne de ce livre et l’héroïne des trois autres membres de U2.

Lire Aussi :  Emirates Agence Nouvelles - Dubaï accueille le Nouvel An avec des feux d'artifice éblouissants, des concerts de célébrités et des spectacles de drones spectaculaires

S’il pontifie parfois, Bono sait se moquer de lui-même et gérer ses contradictions : militant humanitaire et fraudeur fiscal, musicien des traditions et admirateur d’Apple et des dernières technologies, pudique et mégalomane. Pas d’Elvis ni de Jésus. Juste aller. C’est déjà assez !

Abandon, de Bono. Licencié. 696 pages, 28 €.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button