A La Nouvelle-Orléans, Emmanuel Macron encourage la francophonie et rencontre Elon Musk

Emmanuel Macron et le maire de La Nouvelle-Orléans, LaToya Cantrell, dans le French Quarter, le quartier historique de la ville de Louisiane, le 2 décembre 2022.

Emmanuel Macron est arrivé, vendredi 2 décembre, à la Nouvelle-Orléans, où il a conclu sa visite d’Etat aux Etats-Unis. Le lendemain de la somptueuse réception à la Maison Blanche a été scellé “copains” Le président français et son homologue américain, le chef de l’Etat sont venus promouvoir la francophonie dans cette ville de Louisiane, symbole des relations franco-américaines. Autrefois française, la « Nouvelle-Orléans » située au sud-est des États-Unis fut vendue par Napoléon Bonaparte à de jeunes Américains en 1803.

Il s’est également entretenu avec le patron de Twitter, Elon Musk, notamment sur la modération dans le réseau social récemment racheté par le milliardaire.

Après un accueil au son du jazz sur le tarmac de l’aéroport, le président français s’est offert, avec son épouse Brigitte Macron, un bain de foule dans le quartier français, le centre-ville historique animé, où fusent les fusées. “Bienvenue Monsieur”En français dans le texte.

Lors d’un point presse impromptu, Emmanuel Macron a été salué “terre de créolisation” “Où la France est aimée, attendue”. La promotion est aussi l’un des objectifs de la visite du chef de l’État qui a annoncé, depuis le musée d’art de la Nouvelle-Orléans, le plan. “Le français pour tous”. programme qui vise à “s’agrandir et se développer” enseigner le français aux États-Unis, “de la maternelle à l’université”, pour que la pratique soit moins “élitiste”. La France doit être “la langue des opportunités culturelles et économiques”, a souligné le président de la République.

Lire Aussi :  votre département est-il plus ou moins cher que les autres ?
Lire aussi : Articles réservés à nos abonnés Joe Biden, amical mais intransigeant face à Emmanuel Macron

“Une discussion honnête” avec Elon Musk

Avant cette prise de parole, et en toute discrétion, Emmanuel Macron a rencontré Elon Musk et dont il a reconnu sur Twitter qu’il avait déjà “Discussion claire et honnête”. Il a confirmé que le réseau social, qui appartient désormais à des milliardaires américains, a fait “Entreprise” en termes de transparence et de modération du contenu.

« CGU transparentes, renforcement significatif de la modération des contenus et protection de la liberté d’expression : Twitter doit s’efforcer de se conformer à la réglementation européenne »a forcé le président français, qui n’a pas répondu aux questions de la presse sur cette rencontre surprise.

Lire aussi : Articles réservés à nos abonnés Modération sur Twitter : le double discours et les incohérences d’Elon Musk

Dans une série de tweets, Le président français a également déclaré s’être entretenu avec le fondateur de Tesla au sujet de “Les projets industriels verts du futur, comme la production de véhicules électriques et de batteries”, sans plus de détails. Elon Musk se dit “vouloir” En ce qui concerne “Projet passionnant en France”sans entrer dans plus de détails.

Le président français s’est précédemment entretenu avec le gouverneur de la Louisiane, John Bel Edwards, pour évoquer notamment la question du changement climatique et, selon l’Elysée, « Renforcer les relations [avec la Louisiane] dans le secteur de l’énergie” – Le pays est un important exportateur de gaz naturel liquéfié.

“Résilience” après l’ouragan Katrina

Accompagné du réalisateur Claude Lelouch et du danseur et chorégraphe Benjamin Millepied, Emmanuel Macron rencontrera également à la Nouvelle-Orléans des acteurs de la vie culturelle de cette ville, Jazz Cradle.

“Nous avons une histoire à la Nouvelle-Orléans et des choses importantes à y dire qui sont liées à notre histoire et à ce que nous voulons faire ensuite”, décrit l’Elysée. Le chef de l’Etat sera comme ça “célébrer l’héritage franco-américain”, mais aussi “Rendre hommage à la résilience d’une grande ville américaine” Abandonné par l’ouragan Katrina qui a tué plus de 1 800 personnes et causé des milliards de dollars de dégâts en 2005.

Lisez la conversation : Emmanuel Macron aux Etats-Unis : “Les enjeux sont certainement moins importants pour les Etats-Unis que pour la France et l’Europe”

La veille, lors d’une visite pleine d’affection diplomatique, Emmanuel Macron et Joe Biden ont montré leur unité en Ukraine, montrant leur volonté de trouver ensemble une solution à la guerre. Ils ont aussi assoupli leur position sur le contentieux économique qui avait émaillé leur préparation du tête-à-tête dans le Bureau ovale, notamment le projet gouvernemental d’Inflation Reduction Act, accusé en Europe de favoriser les entreprises américaines en refusant la libre concurrence.

En Louisiane, le chef de l’Etat français espère que la question de “libération” revendiqué aux Etats-Unis pour l’industrie européenne soit “colonisé” d’ici le premier semestre 2023.

Lire aussi : Articles réservés à nos abonnés A Washington, Emmanuel Macron lance un attentat au nom de l’Europe

Monde et AFP



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button